L’énigme du « Sauve qui peut »

Surprise ou Scandale ?

À Escale à Sète un « petit oubli » sur une attribution des travaux de restauration ou de rénovation du bateau de Brassens le « Sauve qui peut ».

Heureusement, le journal d’Escale à Sète rétablit la vérité… de 2011.

Photos pour preuve, prises au chantier de la Plagette, au moment du lancement avec M. le Maire, M. Commeinhes , M. Lubrano et Wolfgang Idiri au hautbois… en 2011.

Beau souvenir, et il y avait pas mal de témoins…

La foule d’Escale à Sète n’a pas pu avoir accès au « chaînon manquant » 2011, entre 1954 et 2022 !

3 réflexions au sujet de « L’énigme du « Sauve qui peut » »

  1. il est bienvenu de re-contextualiser « l’épopée » de ce bateau en matière de restauration. Merci

  2. C’est notre René? Allera, qui Présidait à côté de Mr le Maire et qui se retrouve dans l’eau au moment du lancement??? trop fort quels beaux moments pour les VL.
    léo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.