La ruche, besogneuse, bourdonne

Gérard est arrivé éé, la tronçonneuse a réparé éé …

puis place nette, à plusieurs

ombres encourageantes !

Antoine suiffe la planche

et voilà, « propre en ordre » comme disent les Suisses !

pêche au gros ? ou futur corps mort ?

puis les encornets, tant attendus, pêchés par Antoine et Joël, cuisinés par Jo

visite importante, où l’on reconnait Wolfgang Idiri d’Escale à Sète et Samuel Villevieille, directeur de Paulilles, heureux de revenir ici après 15 ans

nous, on est fiers du travail de l’équipe avec le nouveau trinquenin et le début du pavois.

ainsi que le nouveau pont du Grâce de Dieu, grâce à une autre vaillante équipe

et la chorale nous remplit de gaîté !

grand merci au cuisinier Jo que rien n’arrête

et un merci particulier à Gérard…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.