Chi va piano, va sano

Y’a quelqu’un ?

2 fidèles apparaissent:

Bravo, Etienne et Lydie, vous êtes sur la bonne voie!

De Skol Armor Vincent vient donner un coup de brushing:

et Roger , sur un pied, danse

ça sent la fin:

Bernard , lui, se sent un peu seul:

sur » l’Yness », Mili pense et ponce:

François aide Gilles à refaire l’aiguillot:

Quelle ligne, ce Boréal!

« Parole, parole, parole… »

y a pas que les bras, y a la tête!

et le coeur!

(sous les pavés , la plage), ici, sous l’eau, les rails éternels !

Ici, aurait pu naître l’impressionnisme. D’après Monet ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.