Le LOUD arrive de Bonança

Un peu après les Rois le 9 janvier, un des derniers louds encore existant dans le monde, grande barque de travail tunisienne de plus de 10 mètres de long, débarque au chantier de la Plagette après avoir été sortie de l’étang de Leucate, transportée gracieusement par l’exploitation Charlon et grutée par l’Ancre qui nous a fait pour l’occasion un tarif de faveur.

Le Loude devant le chantier : moment jubilatoire !

Vol d’un grand bateau noir par dessus l’atelier

La beauté de ses formes a séduit bien des coeurs !

Calé avec amour !

Un transporteur très attaché au patrimoine maritime

Wahida de Kerkennah sera t-elle la marraine ?

On arrose avec le cidre et la galette !

Photos de Marie-O

A l’an que ven, on prépare l’arrivée du loud

Deux mille vin, on trinque sans photos !
les hommes forts soulèvent les rails,
comme fétus de paille,
et les déplacent sans bobos !
pour laisser la place aux 10 m du loud.

L’imposant safran, ramassé, car l’eau est peu profonde aux kerkennah va être restauré

l’un si content grimpe à l’acacia

et les autres se hâtent vers le champagne !

Photos d’Inke et Marie-O

Vire vire de la Saint Louis

À l’initiative des « Amis du Musée de la Mer » la deuxième édition du vire vire de la Saint Louis à réuni cette année 3 associations : les Voiles latines de Sète, de Bouzigues et les Gréements de Frontignan.

Malgré l’absence de vent, le spectacle était au rendez-vous, on pouvait depuis le môle admirer nacelles, barquettes et catalanes sous voiles, derniers témoins d’un patrimoine maritime à préserver.

Photos de Pierre, Joël et Micheline.

Voix Vives, lecture intimiste en mer 1

Comme chaque année, nous participons au festival de poésie méditerranéenne. Cette année avec un serrement de coeur, la solidarité s’est exprimée pour que la Damienne, le bateau de René, continue à naviguer. Bernard aidé de Nelly, Antoine, Yvon, Jacques, Joël entre autres, a pris la barre, secondé par Mili ce matin gris, pour embarquer des poètes et amoureux de poésie. Ce sera renouvelé mardi, jeudi et samedi en mer et mardi 23 au soir, au chantier naval de la Plagette. Nous les recevrons avec grand plaisir.

la joie du retour suivi de l’apéro est un peu entachée par un incident : une catalane accroche le bateau de Philippe mais nous garderons néanmoins de bonnes relations avec Palavas, seul incident en 10 ans aux Voix Vives.

Merci au Singe, à l’Hébé, l’Evidence et à la Damienne.

Photos de Mili, Antoine et Marie-O