Changement de bateaux sur le ber

Le « grégaou », ou grec a soufflé fort.
Temps gris, matière grise demandée pour résoudre 2 énigmes :

1ère énigme : A quoi sert ce bel objet ?

La Cacahuète est descendue car ses bordés ont soif.

Anne mesure l’écart différent des chariots pour les 2 barques à monter.

L’Hébé monte suivi de près par La Grâce de Dieu.

Embedded, (en français : embarqués ! )

2ème énigme : sur quoi s’acharnent ils ?

Sous la poutre, des cales ?
Michel tape pour « aplatir » 2 planches du pont en ^ (accent circonflexe) !

et la Grâce de Dieu, plié en 2, se tord de rire !

C’est la routine, avec toujours une dose d’imprévu !

Le jour où l’on a attendu en vain la réunion prévue avec la mairie et l’entreprise pour les travaux futurs sur les bers.

Diversité des activités

On continue avec des adhérents anciens et nouveaux.

Petit et grand loud.

carène inclinée pour un meilleur accès

petits gabarits pour la courbure du futur bordé

Marc va faire des dessins avec le plan de coupe longitudinale du loud

Anne a préparé les trous de jambettes dans les trinquenins de l’Albatros

retrouvaille heureuse du soufflet de forge

Bon pied, bon oeil pour ajuster le foc !

la chorale s’augmente de musiciens

Nadir donne un coup de neuf avant le « lancement »

le Grace de Dieu, resté quelques mois au sec, a besoin d’eau pour regonfler son bois

et d’une bonne pilote de treuil

Nous n’oublions pas Bernard, disparu trop tôt, après avoir fait des dons à l’Association, bon vent…

merci Bernard

Photos de Micheline, Isabelle 2 et Marie-O

Anne, le retour

L’eau est basse mais le moral remonte, notre charpentière est de retour, sur l’Albatros tout va…

sur Grâce de Dieu, c’est moins sérieux, un jeunot à casquette et un qui danse sur un pied

sur le Loud, R.A.S.

mais si tout avance, c’est grâce à Anne qui n’oublie pas les tâches mineures

grâce à Nelly et son calfatage

grâce à Isabelle qui a refait une pièce maitresse

et grâce aux mains de Sabine qui retape la voile sans paumelle.

C’est bientôt La journée de la Femme !

Accueil de la FPMM au chantier de la Plagette

Ce dimanche nous reçevons sur le chantier de la Plagette les Assoc de Martigues à Cagnes sur mer en passant par Arles, le Barcares et j’en oublie…, menées par Thierry Pons le Président de la Fédé.

Nous leur montrons nos restaurations en cours …

et le grand hangar qui sera prochainement géré en multi-associatif à 4 associations, avec 25% pour chacune d’entre elles !

dans une ambiance conviviale comme toujours !

Assemblée Générale de l’Association cousine « le Loud »

Arrivée de Tarek Akrout venu de Paris pour assister à notre A.G.; c’est le neveu de Salah Ben Amor qui a supervisé la construction du loud pour le compte de Robert; en 1994, ce bateau a été mis à l’eau à Kerkennah sous le nom de « Hadj Ameur » ( le Sage) en l’honneur de son grand père.

la barque en l’état actuel

réunion dehors par beau temps

Les adhérents de Voile Latine de Sète sont venus nombreux à cette AG et participent activement au projet de restauration du Loud

après une bonne chorba (soupe algérienne) et des grillades, place à la musique au l’oud !

longue vie à cette restauration !

Photos de Mili, Léo et Joël.

La ruche, besogneuse, bourdonne

Gérard est arrivé éé, la tronçonneuse a réparé éé …

puis place nette, à plusieurs

ombres encourageantes !

Antoine suiffe la planche

et voilà, « propre en ordre » comme disent les Suisses !

pêche au gros ? ou futur corps mort ?

puis les encornets, tant attendus, pêchés par Antoine et Joël, cuisinés par Jo

visite importante, où l’on reconnait Wolfgang Idiri d’Escale à Sète et Samuel Villevieille, directeur de Paulilles, heureux de revenir ici après 15 ans

nous, on est fiers du travail de l’équipe avec le nouveau trinquenin et le début du pavois.

ainsi que le nouveau pont du Grâce de Dieu, grâce à une autre vaillante équipe

et la chorale nous remplit de gaîté !

grand merci au cuisinier Jo que rien n’arrête

et un merci particulier à Gérard…

Tournage de TF1 sur nos activités

Malgré le vent glacial, les 2 journalistes et les bénévoles sont présents.

On travaille

1, sur l’Albatros à poser le dernier bordé à l’aide de la Fein, la scie magique

2, sur le Loud, dehors, brr, au gabarit d’un bordé

3, et sur le Grâce de Dieu, survolé par le drone qui plane avec les gabians:

… ça y est, la carène est complète !

Bravo à tous et à toutes ! !

écriture à mettre au compte du champagne… qu’on n’a même pas bu ! !

Photos de Bernard et Marie-O