Pétole et rames

Ça ondule, on se lance

Bon pour une initiation, hein JP ?

Espoir d’une risée !

La mascotte n’a pas amené Eole mais le contrejour est beau.

Au loin, plus réalistes, deux mondes se côtoient.

On a beau essayer toutes les positions, le vent ne s’est pas manifesté.
Une heure plus tard, O-rage !

Malgré ce manque, m-o n’a pas manqué l’arrivée !

À terre symphonie de bleus.

Et notre stagiaire ne manque pas une occasion d’apprendre.

Une péniche hollandaise sur l’étang de Thau

Denis et Cathy par un soir d’été ont mouillé dans la rade de la Plagette à la recherche d’un équipage pour manoeuvrer Oude Dirk, un authentique « tjalk » de 1899 de 11,50 m tout de fer riveté.

Une voile aurique à corne, foc et trinquette et des dérives latérales.

Quelques volontaires de l’association Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau se sont lancés dans l’aventure !

Après avoir mis les voiles,

nous sommes tous prêts à en découdre, comme les rock-stars des années 70 !

De nos adversaires, nous ne ferons qu’une bouchée !

Lydie a perdu un bras dans la bataille !

Jérémy, après le combat, cap vers de nouveaux horizons, de nouvelles conquêtes !

Virement de bord, ennemis sur tribord !

La péniche à vive allure fonce sur sa proie !

Merci à Denis et à Cathy pour cette belle aventure.

Photos de Jérémy, Lydie, Corine et Joël

Voiles de Thau – jour 4

Sète, la Plagette, dernier chantier, anciennement Aversa, repris vaillamment par l’Association des Voiles Latines de Sète et du Bassin de Thau, depuis 2002.

Nous recevons avec grand plaisir les équipages et barques, nous avons la chance d’une météo favorable pour accueillir une trentaine de petits bateaux, les catalanes un peu plus loin, ce qui aurait été difficile avec le vent des 3 jours précédents, merci Eole !

On passe le Roqueyrol, cher à Brassens, avec la Valentine.

Arrivée de la yole de Bantry aux couleurs de Marseille et ses valeureux rameurs.

Petit à petit tout le monde trouvera une place entre les rails et à l’ombre, et au bar bienvenu !

Après la visite du hangar par des gens très intéressés, place à la musique.

et retour à Bouzigues pour encore « un cop » !

HENAURME MERCI à tous, a l’an que ven, en 2023 !

Voiles de Thau – jour 3

Sète, Lycée de la Mer, Barrou, retour Bouzigues

en route sur le norvégien Boréal

et sur la yole Yness

amarrage de la belle bette au Barrou

le Lycée de la Mer nous reçoit, ses étudiants

M. Fazanaro qui un jour nous aida en faisant confectionner par ses élèves un gangui pour la pêche « de conserve », à 2 catalanes.

après les huitres, le pique-nique et le debriefing, où l’on pense bien à Roger qui s’est blessé, et qui nous rassure par un poème de son cru

on reprend la « mer »

et les chansons de Brassens font se lever certains d’entre nous qui s’empressent …

encore une belle journée, et grand merci aux organisateurs, trices !

Voiles de Thau – jour 2

Vers Mèze, trop de tram, tirez des bords jusqu’aux Onglous, on n’a pas le temps !

Matin calme mais ne pas s’y fier.

Roger est toujours là.

Fabien et Anne ont dormi sur leur bateau.

Salut aux mâts !

Les jeunes de la Valentine.

Arrivée de Philippe N. sur la Damienne.

Bernard and co réparent la voile de Bir Hakeim.

Sillage du Virus !

Encore beaucoup de vent, on n’ira qu’à Mèze, on prend des ris par la route des mas.
Dominique et Claude sur Naïma sont partis tôt avant que le mistral ne soit trop fort, avec le minimum de toile !
Aujourd’hui la flûte* va jouer dans les aigus !
* leur bout dehors est un morceau de bambou avec des trous comme un flûte !

L’Espérance

Thétis

Bise Aïgue remonte le vent, Pierre à la barre !

David et Goliath.

Bien reçus par les hautbois, le choeur des hommes, la rouille de la Calandreta, belle soirée occitane !

Convivialité, pas de régates de compétition, que du bonheur !

Voiles de Thau – jour 1

Sète vers Bouzigues, forte tramontane, après midi.

départ et traversée mouvementés

L’inscription dans le cabanon de Bouzigues.

Pierre , Roland… dans la fournaise.

Discussion-retrouvailles-nouvelles rencontres autour de l’apéro.

Arrivée mouillée, pas de moteur, Jacques enlève ses lunettes.

et le repas? très bonne organisation et le temps se dilate…

notez la présence de Roger.

La brasucade est là.

et bien sûr, la pleine lune !

Pour les 4 jours, photos de Mili, Barbara, Valérie, Marie-O.

Des jeunes de Catfarm intéressés par les voiles latines

La yole, Aubane sous voile, Fleur de Ria avec sa voile rouille, les « hôtesses », le filet d’Antoine, Bernard sur Piaf et Eric sur Boréal qui les emmènent faire un tour sur l’étang, tout les intéresse, ils reviendront…

Catfarm à Poussan joue un rôle majeur pour soutenir les rêveurs de vie autonome et d’entraide sociale en faisant émerger des réponses nouvelles aux problématiques actuelles : décroissance, énergies douces, permaculture, gouvernance partagée, management horizontal… Vivre ensemble et s’épanouir dans le bien être.

4 jeunes volontaires internationaux écologistes.

Sortie pédagogique en mer, avec le Lycée de la Mer de Sète

Aïcha, professeur, veut ouvrir, décloisonner… les formations des élèves du lycée de la Mer, (aujourd’hui une soixantaine), et a organisé une demi-journée avec navigation, ateliers etc, projet qui sera reconduit.

Les Voiles latines de Sète ont répondu « présent », l’Hébé arrive devant le catamaran « Sea Explorer »

et la nacelle « Bela Latina », nacelle que beaucoup d’élèves, fils de pêcheurs, connaissent.

Au bout du quai, un OVNI, le bateau-phare

l’Hébé prend le large, poursuivant un rêve

Une jonque… serions nous dans la baie d’Along ?

Au 2ème service les élèves partis déjeuner, nous partons à l’abordage …Yann, le capitaine, est destitué par l’équipage du Loud.

Flo a le droit de rester suspendue

mais aucun boulet n’a été tiré

les insurgés hissent la grand voile

après la voile de misaine

la jonque fabriquée un peu partout n’a pas de lattes en bambou

on se lasse, on ferle, on abandonne

Ce fut une belle croisière, merci Yann et Florence !

on pose et se repose

Antoine a fait preuve de pédagogie pour les futurs pêcheurs du lycée de la Mer

un grand bravo à Aïcha et ses collègues !