Reportage sur un arrivage, du colmatage et du calfatage

Catfarm c’est des jeunes de tous pays venus de l’autre rivage, de Poussan, avec Antoine. De futurs équipages, venus pour la plage, le paysage, un stage, un jumelage, plein de langages, du brassage, de passage…

et puis bon présage, pas l’apanage des têtes blanches, enfin du jeune âge, ici pas de bizutage, aucun blocage, mais ce n’est pas du bricolage, et ils ont du coeur à l’ouvrage !

et le bardage ? pas de replâtrage ni de camouflage, ni de toilettage, du ferraillage, du déclouage, de l’élagage, du maillage, une sorte de sarcophage !

et pour les futurs voyages de l’Albatros, du sciage, du rabotage avant ponçage, et pas de chronométrage ! et le « voilage » mythique de la mystic

De l’octogone à l’hexadécagone, passage de 8 à 16 faces et faire un mât rond pour le Loud !

Pour le nouveau Denis, le dérouillage des bers ! ?

Ah le calfatage, pas de simple calfeutrage, pas d’écrabouillage du chanvre, pas d’effilochage du coton, de la belle ouvrage !

c’était Radio Babillage, vagabondage au chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.