Jours sombres

Amis et cousins, voici quelques informations parues dans les médias, suite au refus de renouvellement de notre AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire) arrivée à échéance le 31 Décembre 2014


Hérault du Jour du Samedi 28 Février 2015

2015 hérault j article vl 28 févrierb


Midi Libre du Mercredi 4 Mars 2015

2015 Mars Article M.Libre


Herault du Jour du Mercredi 4 Mars 2015

P1070532b

sans commentaire …


Par ailleurs, nous avons reçu la visite d’une équipe de FR3 Languedoc Roussillon,
pour un reportage sur notre association, diffusé le Mercredi 4 Mars 2015 lors du journal régional du soir 19/20.
(Si vous voulez le voir en « replay « c’est environ 13 minutes après le début du journal).

Ci-dessous les commentaires et photos du reportage :


« Les voiles latines, c’est une association de Sète que l’on croise dans toutes les manifestations sur l’eau. La passion de ses bénévoles : restaurer les vieux bateaux. Leur aventure pourrait s’arrêter net et couler à pic, faute de subventions municipales.

voile_latine_sete

Face à l’étang de Thau, quartier de la plagette, on voit le hangar des chantiers Aversa et les derniers vestiges d’un passé prestigieux de la construction navale Sétoise. Aujourd’hui, ce lieu emblématique pourrait bien disparaître pour raison de sécurité.
L’association Voile Latine est très attaché à ce lieu. C’est ici qu’elle a élu domicile il y a plus de 10 ans, sur le domaine public maritime, pour restaurer barques et bateaux de travail.
Le non renouvellement de l’autorisation d’occupation temporaire du chantier et l’arrêt de la subvention pour raison de sécurité de la municipalité de Sète inquiètent les adhérents qui souhaitent rester sur place.
Depuis quelques temps déjà, l’association ne pouvait plus accueillir de public. La mairie est prête à rétablir la subvention de 10000 euros à une condition : que les Voiles Latines déménagent.
Quant à l’avenir du chantier Aversa : un projet de restauration est bel et bien dans les cartons de la municipalité pour un coût estimé à plus de 700 000 euros, mais avec une dette qui a fortement augmenté, il est peu probable que ce soit la priorité du moment pour la mairie. »


En attendant,
les adhérents bénévoles, toujours motivés,
reprennent leur travail de sauvegarde du patrimoine maritime
après une « réunion » conviviale

P1070534b

Voici « Aubane » et son bosco Antoine qui nous avait signalé des problèmes de « brai » au niveau du tube d’étambot

DSCN0623b

P1070544b

DSCN0617b

DSCN0619b

DSCN0625b

DSCN0626b

et voilà !


D’autres adhérents bénévoles préparent les plats-bords et restaurent les capots de Zézette P1070540b

P1070541b

Amis internautes,
si vous avez envie de nous remonter le moral,
et de soutenir nos actions de sauvegarde
du patrimoine maritime méditerranéen,
n’hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article,
par un mail envoyé à
blogvlsbtcomments@gmail.com
sujet : jours sombres
Merci par avance !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.