Les capians de Sète

D’après la tirade des nez de Cyrano de Bergerac, E. Rostand

C’est un peu court, jeune homme !

c’est la Mer Rouge quand il saigne

un perchoir pour un oiseau

à amputer

pour pendre un chapeau, très commode

attention de ne pas tomber en avant

aucun vent ne peut résister, excepté le mistral

souffrez qu’on vous salue

le voilà donc, ce « capian » qui des traits de sa « barquette », a détruit l’harmonie

c’est avoir pignon sur rue

et la Mouche du coche ajoute

mastoc, il résiste

d’autres entravés dans leurs cordes

et un, qui un peu snob, fait cavalier seul

en se promenant le long des canaux, quand on pouvait…

Texte et photos de Marie-O

3 réflexions au sujet de « Les capians de Sète »

  1. C’est tres apprecié de voir des differents montages – surtout qu’on est dans la neige a Montreal. Merci, merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.