Anne, le retour

L’eau est basse mais le moral remonte, notre charpentière est de retour, sur l’Albatros tout va…

sur Grâce de Dieu, c’est moins sérieux, un jeunot à casquette et un qui danse sur un pied

sur le Loud, R.A.S.

mais si tout avance, c’est grâce à Anne qui n’oublie pas les tâches mineures

grâce à Nelly et son calfatage

grâce à Isabelle qui a refait une pièce maitresse

et grâce aux mains de Sabine qui retape la voile sans paumelle.

C’est bientôt La journée de la Femme !

Juin 2020 : ça reprend

JUIN au chantier, reprise des activités

Ça commence par l’Aubane, François soulève la barque pour passer la résine avec Gérard

Antoine bichonne le sien

Gilles fait de la formation sur sa yole : Nelly y met tout son « coeur » !

Bernard refait un taquet sur Boréal

Léo est en stage sur le Loud avec Jacques

« on » refait les amadiers de la nacelle : « Attends moi… j’arrive »

Isabelle est à poste tandis que Roger arrose son permis bateau tout frais !

il part confiant sur la « Bèla latina » relookée, rattraper la yole au loin

Yvon et René Ottari « recadrent » le moteur de l’Hébé à quai

et la Damienne est à vendre : espérons qu’elle restera par là.

le repas est égal à lui même !

Albatros, barrotins, queues d’aronde et élongis

Ça c’est du sérieux, de la précision, sous la houlette d’Anne, François, Paul, Roger, Gilles, Benoit et Bernard prennent du galon.

Ajustage, découpage sur la scie à ruban et rabotage…

Serre bauquière en souffrance

avant et après, refaite.

Compas à brocheter pour cueillir le brochetage d’un bordé sur un gabarit.

Bordés à refaire marqués d’une croix blanche, il y a encore du pain sur la planche !

et les « élongis », ques aco ? alors, étant donné que l’hiloire est le carré qui borde un trou, perpendiculairement aux barrotins, bois dans la largeur, il y a dans la longueur : les …élongis, CQFD ! voir ci dessous, élémentaire, mon cher…

Le Loud prend sa place parmi d’autres

Février 2020

Un ancien Sfaxien retrouve sa jeunesse devant le bateau tunisien.

Ça mesure

Ça ponce

et dans l’ombre, en dessous, ça calcule.

pour le futur plan de formes 3D !

surtout, ne pas effacer les petits chiffres !

il y en a partout, regardez bien !

le fil à plombs

et Guy noircit, déjà 24 pages, et 8 jours de boulot !

Tandis qu’au soleil c’est plus facile ! le plat bord de la nacelle n’a qu’à bien se tenir !

et dedans, du neuf dans le vieux, l’Albatros déploie ses beaux barrots !