Tournage de TF1 sur nos activités

Malgré le vent glacial, les 2 journalistes et les bénévoles sont présents.

On travaille

1, sur l’Albatros à poser le dernier bordé à l’aide de la Fein, la scie magique

2, sur le Loud, dehors, brr, au gabarit d’un bordé

3, et sur le Grâce de Dieu, survolé par le drone qui plane avec les gabians:

… ça y est, la carène est complète !

Bravo à tous et à toutes ! !

écriture à mettre au compte du champagne… qu’on n’a même pas bu ! !

Photos de Bernard et Marie-O

Vive les petits déplacements sur l’eau

Après un mois d’huile de coude, Grâce…retourne à son élément

Pour le Loud, Steve d’Elche apporte des tiges de palmier pour faire les paioles

Jacques pense et ponce

Karim a fait ce qu’il faut pour nourrir les grands navigateurs, un B-B-Q

Bernard accroche les panneaux de Valérie

les Viking se pressent sur le Boréal

Et…si vous nommez tous les objets présents, vous gagnerez , peut-être, un tour de quelques minutes !

Photos de Mili, Gilles et M O

4 castes de travailleurs au chantier

1 les exploités:

Lydie est dans le rouge:

Corinne, coquine

Dr, regardez bien votre patient, il soulage son épaule !

2 les modestes:

mais le plus chic capeu:

3: l’appentis

bien sûr en télétravail!

4 les fiers,

ils vont éxécuter devant vous un bien beau virement de bord, où l’on voit que le foc fait tout le boulot.

tendus pour gagner les Voiles de Thau en juin …

Printemps au chantier

Restauration sur l’Evidence, Loud et autres, + aquarelle japonaise, + épissure pour la nouvelle voile d ‘Hébé,+ rencontre de 2 d’Agadir, et Bernard rénove et ferme le portail sur une modeste petite main, en compagnie d’un grand oiseau aux ailes repliées …

Vous avez noté: le retour de Guy, la promotion de Nelly, et la maman artiste de notre charpentière…et une peintre débutant sur barque, Christine.

photos de Bernard et Marie-o

L’hiver clément nous permet de restaurer au grand air

Où le bateau de Joël se refait une toilette

où les queues d’aronde des menuisiers sont différentes des marines

où le « Attends-moi-J’arrive » a besoin qu’on s’occupe de lui !

où le loud a gagné son plan de formes

où l’on change le mât de place. Dommage ! on ne voit pas les muscles !

où l’on commence à enlever le pont pour changer le maitre barrot avant qui tient l’étambrai.

où l’on voit le groupe au repos, ce qu’il n’a pas le temps de faire d’habitude !

et voilà la mascotte

et voilà bien croqué!