Accueil des jeunes de Catfarm

Ce jeudi 23 Septembre, belle journée pour accueillir 25 jeunes de 5 nationalités différentes intéressés par la décroissance, la gestion des déchets… en stage d’une dizaine de jours à Poussan, à Catfarm, guidé par Basile: ils sont ravis de nous voir travailler et agréablement surpris de découvrir qu’un tel lieu existe encore, « c’est magique »; ils font un tour sur nos bateaux en bois, aux anges;

les italiens nous font découvrir « la scopa »

Photos d’Inke et Marie-O

Du chant du calfat au gagne-pain

Jour 1 des Journées du Patrimoine où l’on se souviendra de l’objet de la rainure du maillet : reconnaitre le son de l’ouvrier !

D’abord les préparatifs la veille

Samedi, entrons, accueillis par Sabine fort souriante.

Les visites guidées, les femmes sont à l’oeuvre, Nelly fort compétente.

Monique fort aimable.

Yvon fort renseigné.

Jacques fort documenté.

ci dessous, le galbord, premier bordé au dessus de la quille.

René fort sérieux.

Florent, l’as de la rame, qui nous a donné la nacelle de son père, fort ravi.

Sans oublier les bénévoles du Parlement de la Mer, pour la Journée de lutte contre les déchets, qui trouvent notre rivage fort propre.

Et sur le quai, pour la journée « Porte ouverte des ateliers d’artistes », Annie, ancienne adhérente, qui sculpte de fort jolis oiseaux.

la carte postale, André et Mikaél, fort photogéniques dans ce lieu.

Rappel de la dure réalité des pêcheurs d’antan, ça aussi c’est le patrimoine !

Plus de 100 personnes fort intéressées, nous ont ils déclaré, grand merci à tous, et à demain pour la 2ème Journée.

Deuxième journée: photos de Joël qui a compté environ 200 personnes, toujours très intéressées.

Grand merci de votre venue, ça fait chaud au coeur.

Pétole et rames

Ça ondule, on se lance

Bon pour une initiation, hein JP ?

Espoir d’une risée !

La mascotte n’a pas amené Eole mais le contrejour est beau.

Au loin, plus réalistes, deux mondes se côtoient.

On a beau essayer toutes les positions, le vent ne s’est pas manifesté.
Une heure plus tard, O-rage !

Malgré ce manque, m-o n’a pas manqué l’arrivée !

À terre symphonie de bleus.

Et notre stagiaire ne manque pas une occasion d’apprendre.

Instants Précieux avec Voix Vives au Chantier

Le festival de Poésie Méditerranéenne, au chantier des Voile Latines de Sète, avec les poètes et musiciens : Alicia Es Martinez Juan, Espagne, directrice du Festival Voix Vives à Tolède; Jean Portante du Luxembourg d’origine italienne, poète-animateur; Farouk Benlahresh, musicien né en Algérie, joueur de oud, ce mardi 27 juillet 2021.

suivi d’un apéro

Photos de Mili

Voiles de Thau – jour 4

Sète, la Plagette, dernier chantier, anciennement Aversa, repris vaillamment par l’Association des Voiles Latines de Sète et du Bassin de Thau, depuis 2002.

Nous recevons avec grand plaisir les équipages et barques, nous avons la chance d’une météo favorable pour accueillir une trentaine de petits bateaux, les catalanes un peu plus loin, ce qui aurait été difficile avec le vent des 3 jours précédents, merci Eole !

On passe le Roqueyrol, cher à Brassens, avec la Valentine.

Arrivée de la yole de Bantry aux couleurs de Marseille et ses valeureux rameurs.

Petit à petit tout le monde trouvera une place entre les rails et à l’ombre, et au bar bienvenu !

Après la visite du hangar par des gens très intéressés, place à la musique.

et retour à Bouzigues pour encore « un cop » !

HENAURME MERCI à tous, a l’an que ven, en 2023 !

Voiles de Thau – jour 3

Sète, Lycée de la Mer, Barrou, retour Bouzigues

en route sur le norvégien Boréal

et sur la yole Yness

amarrage de la belle bette au Barrou

le Lycée de la Mer nous reçoit, ses étudiants

M. Fazanaro qui un jour nous aida en faisant confectionner par ses élèves un gangui pour la pêche « de conserve », à 2 catalanes.

après les huitres, le pique-nique et le debriefing, où l’on pense bien à Roger qui s’est blessé, et qui nous rassure par un poème de son cru

on reprend la « mer »

et les chansons de Brassens font se lever certains d’entre nous qui s’empressent …

encore une belle journée, et grand merci aux organisateurs, trices !