L’Art et l’Albatros…

et ses avatars.

En ces temps lointains, (milieu du siècle dernier) des barques en bois sortaient des chantiers, ici l’Albatros du chantier Repetto

venues d’un chantier comme le nôtre, dessiné par l’illustrateur Guillaume Reynard

l’Albatros fut donnée par sa petite fille Micheline, notre secrétaire à notre association, qui la restaure

recrée par un artiste aussi

et il continue…sous haute surveillance ! !

à dessiner, dessiner

peut-être un jour une BD sur la Saga des Voiles Latines…

si vous cliquez sur son nom, de la poésie dessinée en sortira, à voir, un voyageur, pas un touriste…

Un très grand merci à tous les artistes qui galèrent en ce temps de covid.

Des barques qui ne restent pas à quai !

l’Hébé en forme

des barques sous surveillance acérée

le Forban, parfait !

le Chrisylvanat en convalescence !

le Doris essaie la voile latine par vent contraire !

le Piaf fait virement sur virement

le Loud prend toute la place !

le Nuage se cache derrière le hors bord

stetching ou peinture ?

l’Aubane se « gare »

dans l’atelier, des pièces en attente

un V de la victoire ?

Photos de Lydie et Marie-O

Une kerkennienne pour le Loud

Wahida, amoureuse du loud, ses racines, avec le chapeau et le foulard de Kerkenna, vient fêter l’an 1 du loud au chantier et son anniv (à elle)

présence de Gérard S. venu voir le Loud

Thomas venu sur les conseils de l’assoc Tangaroa, en escale ici avant de rejoindre Paulilles (à droite, le jeune !)

Viviane, femme de Gérard en admiration devant …les T-shirts

Petits discours de Jacques et Antoine et remise du cadeau, dessin en 3D du Loud, fait par Joël

séquence é-mo-tion !

suivie du « vécu » d’une femme tunisienne devant un auditoire attentif

les barques continuent leur vie

et Corinne par fort vent grimpe gracieusement sur son bateau !

alors, Wahida, heureuse ?

le sfaxien aussi

Photos de Marie-O et Nanette

Juin 2020 : ça reprend

JUIN au chantier, reprise des activités

Ça commence par l’Aubane, François soulève la barque pour passer la résine avec Gérard

Antoine bichonne le sien

Gilles fait de la formation sur sa yole : Nelly y met tout son « coeur » !

Bernard refait un taquet sur Boréal

Léo est en stage sur le Loud avec Jacques

« on » refait les amadiers de la nacelle : « Attends moi… j’arrive »

Isabelle est à poste tandis que Roger arrose son permis bateau tout frais !

il part confiant sur la « Bèla latina » relookée, rattraper la yole au loin

Yvon et René Ottari « recadrent » le moteur de l’Hébé à quai

et la Damienne est à vendre : espérons qu’elle restera par là.

le repas est égal à lui même !

Polar au chantier : « La corde au cou…de l’hélice ! »

Calme trompeur

Roger et Nanette vaquent

Apparition d’un homme masqué

une complice derrière sa visière, Yannick

Jacques « charge » (?!)

Antoine exécute la mission, armé de la Casserole

Joël remarque un indice

le Débarquement s’annonce

ce « 007 » vous rappelle quelque chose ?

ils ont tous les lunettes des Blues Brothers, bizarre ?

et voilà…la victime

regarder de plus près, Messieurs les jurés

le nommé Claude et sa comparse s’efforcent de faire disparaître des traces

Mais, il laisse un nom, Loulette,

qui le poursuivra à perpète…

Texte et photos de Marie-O