Visite d’une classe de 1ère

Venus à une trentaine d’un lycée agricole de Montpellier ce jeudi, ils succèdent à une classe de CM2, école ‘Renaissance’ de Sète ce mardi, quelle bouffée de jeunesse !

la barque « Evidence » veille sur eux: presque autant de bouées que d’élèves; le travail continue: graissage au vaillant treuil grâce à la burette de Nelly ! merci aux dévoués Antoine, ancien pêcheur, Jacques, Yvon et Philippe qui partagent leur savoir; un petit coup de coeur à trouver sur « nos chères têtes blondes… ou brunes »; et une apparition magique , dans la brume électrique, le vaisseau fantôme de Chrisylvanat , de retour de Valras.

Voir la vidéo

Photos de Sylvie et Marie-O

Navigation vers Valras

Invités par Valras et les Bateaux D’Avant pour leur journée du 8 mai, Le Chrisylvanat, l’Hébé, le Grâce de Dieu, ont pris la mer le 5 mai pour tirer des bords sur l’Orb, chanter, présenter Thétis et Attends-moi-j’arrive, à quai à Valras et rencontrer…

sans oublier « Les 2 Frères », barquette de la Nautique de Narbonne, sympathique journée…grands mercis.

Photos de Gilles, Joël, Roger et Valras même.

L’énigme du « Sauve qui peut »

Surprise ou Scandale ?

À Escale à Sète un « petit oubli » sur une attribution des travaux de restauration ou de rénovation du bateau de Brassens le « Sauve qui peut ».

Heureusement, le journal d’Escale à Sète rétablit la vérité… de 2011.

Photos pour preuve, prises au chantier de la Plagette, au moment du lancement avec M. le Maire, M. Commeinhes , M. Lubrano et Wolfgang Idiri au hautbois… en 2011.

Beau souvenir, et il y avait pas mal de témoins…

La foule d’Escale à Sète n’a pas pu avoir accès au « chaînon manquant » 2011, entre 1954 et 2022 !

Escale à Sète lundi de Pâques

Fin solidaire : on range le matériel,

pendant que les matelots s’affairent pour préparer le départ à la voile, respect !

Un skipper de petite péniche apprend la voile, en mer, avec nos compères.

Il faut lire « 3 hommes dans un bateau »,

accompagnés d’une dame au petit sac mystérieuse,

En route pour les geysers !

Aux premières loges

Malgré les bras qui divergent, ils ne se sont pas perdus !

Belle fête, et merci à Mili pour cette mini croisière en pénichette.

Escale à Sète: Pâques festif et marin

Tout azimut: notre flottille de 7 embarcations de patrimoine, notre reine de la touline, notre maquette du Loud, nos chants de marin, notre banc de calfatage, nos poulies made in Sète, nos pas de danse esquissés au son des cornemuses voisines, notre « navirade » et vire-vire, nos rencontres…

Quelques problèmes de lumière, trop de bleu !

et Anne , oubliée (momentanément) sans moteur dans le pot au noir !

Puis sur la jonque de Yann et Florence, les témoignages de S.O.S. Méditerranée sur les vrais oubliés « migrants » qui se noient en Méditerranée…

Pour finir sur la photo du jour, de Suzanne, d’une catalane en vent arrière.

À demain pour accompagner le départ des grands voiliers !

Photos de Maryvonne, Micheline, Mili et Marie-O

Voir aussi la video sur la page facebook

Voir ou Toucher

Grâce à Maryvonne, adhérente, une dizaine de personnes malvoyantes de Montpellier et une de Sète, avec leurs accompagnants, sont accueillis par une douzaine d’entre nous au chantier de la Plagette.

Et le toucher, mis au rencart par le covid… redevient essentiel : on touche pour « voir »

Toucher les maquettes pour avoir une « vue » d’ensemble.

Pour comprendre à quoi servent les jambettes, qui servent à tenir le pavois.

Pour faire la différence entre voile en coton ou pas.

Et on palpe le matelot…age!

La sangria de Michelle pour commencer le pique-nique, encore une belle rencontre … qui remet « l’église au centre du village » comme disent les Suisses.

Grand merci les amis.

Changement de bateaux sur le ber

Le « grégaou », ou grec a soufflé fort.
Temps gris, matière grise demandée pour résoudre 2 énigmes :

1ère énigme : A quoi sert ce bel objet ?

La Cacahuète est descendue car ses bordés ont soif.

Anne mesure l’écart différent des chariots pour les 2 barques à monter.

L’Hébé monte suivi de près par La Grâce de Dieu.

Embedded, (en français : embarqués ! )

2ème énigme : sur quoi s’acharnent ils ?

Sous la poutre, des cales ?
Michel tape pour « aplatir » 2 planches du pont en ^ (accent circonflexe) !

et la Grâce de Dieu, plié en 2, se tord de rire !

C’est la routine, avec toujours une dose d’imprévu !

Le jour où l’on a attendu en vain la réunion prévue avec la mairie et l’entreprise pour les travaux futurs sur les bers.