Voir ou Toucher

Grâce à Maryvonne, adhérente, une dizaine de personnes malvoyantes de Montpellier et une de Sète, avec leurs accompagnants, sont accueillis par une douzaine d’entre nous au chantier de la Plagette.

Et le toucher, mis au rencart par le covid… redevient essentiel : on touche pour « voir »

Toucher les maquettes pour avoir une « vue » d’ensemble.

Pour comprendre à quoi servent les jambettes, qui servent à tenir le pavois.

Pour faire la différence entre voile en coton ou pas.

Et on palpe le matelot…age!

La sangria de Michelle pour commencer le pique-nique, encore une belle rencontre … qui remet « l’église au centre du village » comme disent les Suisses.

Grand merci les amis.

Diversité des activités

On continue avec des adhérents anciens et nouveaux.

Petit et grand loud.

carène inclinée pour un meilleur accès

petits gabarits pour la courbure du futur bordé

Marc va faire des dessins avec le plan de coupe longitudinale du loud

Anne a préparé les trous de jambettes dans les trinquenins de l’Albatros

retrouvaille heureuse du soufflet de forge

Bon pied, bon oeil pour ajuster le foc !

la chorale s’augmente de musiciens

Nadir donne un coup de neuf avant le « lancement »

le Grace de Dieu, resté quelques mois au sec, a besoin d’eau pour regonfler son bois

et d’une bonne pilote de treuil

Nous n’oublions pas Bernard, disparu trop tôt, après avoir fait des dons à l’Association, bon vent…

merci Bernard

Photos de Micheline, Isabelle 2 et Marie-O

Anne, le retour

L’eau est basse mais le moral remonte, notre charpentière est de retour, sur l’Albatros tout va…

sur Grâce de Dieu, c’est moins sérieux, un jeunot à casquette et un qui danse sur un pied

sur le Loud, R.A.S.

mais si tout avance, c’est grâce à Anne qui n’oublie pas les tâches mineures

grâce à Nelly et son calfatage

grâce à Isabelle qui a refait une pièce maitresse

et grâce aux mains de Sabine qui retape la voile sans paumelle.

C’est bientôt La journée de la Femme !

La ruche, besogneuse, bourdonne

Gérard est arrivé éé, la tronçonneuse a réparé éé …

puis place nette, à plusieurs

ombres encourageantes !

Antoine suiffe la planche

et voilà, « propre en ordre » comme disent les Suisses !

pêche au gros ? ou futur corps mort ?

puis les encornets, tant attendus, pêchés par Antoine et Joël, cuisinés par Jo

visite importante, où l’on reconnait Wolfgang Idiri d’Escale à Sète et Samuel Villevieille, directeur de Paulilles, heureux de revenir ici après 15 ans

nous, on est fiers du travail de l’équipe avec le nouveau trinquenin et le début du pavois.

ainsi que le nouveau pont du Grâce de Dieu, grâce à une autre vaillante équipe

et la chorale nous remplit de gaîté !

grand merci au cuisinier Jo que rien n’arrête

et un merci particulier à Gérard…

Accueil des jeunes de Catfarm

Ce jeudi 23 Septembre, belle journée pour accueillir 25 jeunes de 5 nationalités différentes intéressés par la décroissance, la gestion des déchets… en stage d’une dizaine de jours à Poussan, à Catfarm, guidé par Basile: ils sont ravis de nous voir travailler et agréablement surpris de découvrir qu’un tel lieu existe encore, « c’est magique »; ils font un tour sur nos bateaux en bois, aux anges;

les italiens nous font découvrir « la scopa »

Photos d’Inke et Marie-O

Du chant du calfat au gagne-pain

Jour 1 des Journées du Patrimoine où l’on se souviendra de l’objet de la rainure du maillet : reconnaitre le son de l’ouvrier !

D’abord les préparatifs la veille

Samedi, entrons, accueillis par Sabine fort souriante.

Les visites guidées, les femmes sont à l’oeuvre, Nelly fort compétente.

Monique fort aimable.

Yvon fort renseigné.

Jacques fort documenté.

ci dessous, le galbord, premier bordé au dessus de la quille.

René fort sérieux.

Florent, l’as de la rame, qui nous a donné la nacelle de son père, fort ravi.

Sans oublier les bénévoles du Parlement de la Mer, pour la Journée de lutte contre les déchets, qui trouvent notre rivage fort propre.

Et sur le quai, pour la journée « Porte ouverte des ateliers d’artistes », Annie, ancienne adhérente, qui sculpte de fort jolis oiseaux.

la carte postale, André et Mikaél, fort photogéniques dans ce lieu.

Rappel de la dure réalité des pêcheurs d’antan, ça aussi c’est le patrimoine !

Plus de 100 personnes fort intéressées, nous ont ils déclaré, grand merci à tous, et à demain pour la 2ème Journée.

Deuxième journée: photos de Joël qui a compté environ 200 personnes, toujours très intéressées.

Grand merci de votre venue, ça fait chaud au coeur.