L’hiver clément nous permet de restaurer au grand air

Où le bateau de Joël se refait une toilette

où les queues d’aronde des menuisiers sont différentes des marines

où le « Attends-moi-J’arrive » a besoin qu’on s’occupe de lui !

où le loud a gagné son plan de formes

où l’on change le mât de place. Dommage ! on ne voit pas les muscles !

où l’on commence à enlever le pont pour changer le maitre barrot avant qui tient l’étambrai.

où l’on voit le groupe au repos, ce qu’il n’a pas le temps de faire d’habitude !

et voilà la mascotte

et voilà bien croqué!

Une réflexion sur « L’hiver clément nous permet de restaurer au grand air »

  1. Merci à Philippe pour ses précieux éclairages au sujet du transfert de la gestion de la berge de la Plagette.
    C’est toujours un grand plaisir de vous retrouver sur ce chantier !
    A très bientôt,
    Pierre

Répondre à ECH ARDOUR PIERRE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.