En avril, les Parques déroulent le fil

Le repas ensoleillé de Jo lutte contre la grisailleOù l’on reconnait le petit Emile devenu grandDaniel descend la Santa EspinaEt Christian a monté le Mont st clairAvant escale, une tête vide entrevue au quai d’Alger,
bien installés, les gréements languedociens, bien avant nous !Pendant ce temps au chantier, Anne frappe l’albatros de son laserEt quelques uns s’en vont à Pibrac, invités avec la Thétis comme figurante, par un ancien de la Banque Populaire

et Guy explique

puis on remballe après une journée chargée, 2 concerts …

on remet la belle dans son carrossegrâce aux femmes ! ! !

Escale à Sète 4 lundi de Pâques

les jeune du Gyptis, étanche à la cire d’abeilles !

Yvon navigue avec l’Aubane

et Jacques et Marie du Chasse Marée

devant l’Hermione

ainsi que Baptiste et Pierre-Yves, la relève sur Hébé !

Devant le stand, nous sommes très contents d’accueillir Sylvain Bruno président de l’Association des Voiles latines de Lunel.

nos barques vont voir leur ainée !

puis accompagner ceux qui s’en vont

l’Aubane se prend pour un remorqueur

pourchassée par la maréchaussée !

l’adieu des russes du Kruszenstern

spécial à nous

on redéménage, par les canaux moins encombrés

c’était l’aller

c’est le retour

Pendant ce temps, le temps ne passe pas, hein Christian !

devant le chantier, sur l’étang
le bateau de Roland,
charpentier au Grau du Roi attend.

On revient à l’échelle normale,
grand merci à tous,
c’est banal !

Photos d’Inke, Joël, Yvon, René, Philippe et Marie-O.

Escale à Sète 3 dimanche de Pâques

1er Avril : d’abord c’est l’anniversaire de Joël à qui nous dédions ces poissons un peu spéciaux !les marins de l’Hermione se réveillent et se perchent

l’Hébé reprend sa course

bravo les jeunes !

puis on promène

Puis on fait un tour du côté des cousins de l’Adriatique, en Croatie.

au détour on aperçoit M. Taillade, toujours fidèle aux gréements languedociens

et une rencontre impromptue chez les italiens, du grand organisateur Wolfgang Idiri devant une belle de Milo Manara, copain d’Ugo Pratt !

on finit par un jeu …glissant, le capelet:

photo envoyée par Maryvonne depuis le capelet!

à lundi, pour le départ des Grands !

Escale à Sète 2 samedi de Pâques

Groupe encore frais !

Echappée du Pres…

Jacques continue ses bracelets, il fait de la prose ? non ! du macramé sans le savoir !

Des sortes « d’optimist » à voile latine, construits par le fils de Robert Bataille à Saint Hippolyte, nous font bien envie !

Les élèves de Gilles sont dans les starting blocks

Gérard et François passent, hautains devant l’Hermionne

Les bretons souffrent déjà du changement climatique

Au stand, un sfaxien (de Sfax en Tunisie) regarde un autre sfaxien, pêcheur d’éponges : Rocco Morello.

L’équipage d’Escale à Sète est surmené

Une prof du Lycée de la Mer, toujours prête !

Saut dans le temps, le comble de l’humour sous l’Ancien Régime !

Repas à la cantine dans un brouhaha de cantines scolaires

Nath très intéressée par les Ecossais, vrai ou faux ?

On flashe sur les Italiens, masque ou pas masque ?

le soir tombe et la Marine Nationale rythme la nuit

c’est la pleine lune derrière l’Hermionne,

Bonne nuit !

Escale à Sète 1 vendredi avant Pâques

Bel hommage ! merci !

Départ du Chantier à la Plagette

arrivée du Thetis à la Criée

préparation du stand

ça sent bon chez les voisins !

des gros bateaux, par delà le camp ottoman !

au plus petit, superbe !

et notre flottille

le Chrisylvanat

la Damienne, l’Aubane

et en face, l’Hébé, l’Yness est cachée

vu(es) du stand

les catalanes du Grau du Roi et de Palavas

arrivée de l’Espérance, du Grau, de l’Association Siloé, par des creux de 2m, ce qui explique la grande faim de Bernard, un des Pères Fondateurs de notre Association

devant nos barques, un concert improvisé sur Notre Dame de la Consolation

authentiques (aucun animal n’a été…)

les flûtes nous emmènent…

à demain

Belle journée de nettoyage au chantier

Ce matin, samedi 17 mars, le soleil nous accompagne pour jeter, ranger ou déplacer d’un endroit à un autre ! nettoyer … et manger l’omelette aux asperges sauvages, cébettes, tarte aux épinards sauvages … et faire quelques toulines …

Une bonne vingtaine de bénévoles a répondu avec entrain et bonne humeur, très grand merci à toutes et tous ! !

Photos de Marie-O

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas

Ce mercredi 28 février 2018, réveil inattendu et rare : Sète a changé de latitude, est-on en Norvège ?

sur terre, embouteillages

sur l’eau, féérie

les pointus se recroquevillent sous le froid !

la Damienne, le Singe et bien au chaud sous sa bâche, le Pointu.


Le printemps finit par arriver…

Puis sauvetage du Mitch, tout juste acquis, avec l’aide des pompiers, grand merci à tous et à ceux qui l’accueillent dans une eau glaciale.

et Jacques prépare sa Fleur de Ria

et Yannick et Marie-O la Thetis qui va à Toulouse en avril

on essaie une voile pour le færing avec ses ridoirs en olivier

et on casse-croute à l’ombre de la voile la soupe portugaise de René, en prenant un ris, c’est plus prudent !

Photos d’Olivier, Suzanne, Inke, René et Marie-O

Avant Escale à Sète, bateaux de pêche de Cette

Les photos anciennes données par Kakine, nous rappellent qu’avant 1950 environ et l’arrivée des moteurs, les bateaux de « travail » catalanes et bateaux-boeufs (car ils pêchaient de « conserve », par deux), partaient à la pêche et rentraient au port à la voile, attendus par les nacelles venues chercher le poisson.

Ici les catalanes au mât penché vers l’avant, au « capian-sabot »

Les nacelles, plus petites à fond plat, ramenaient la pêche au plus vite, des bateaux boeufs

Les bateaux-boeufs au mât droit, au long bout-dehors pour le « foc »

Un spectacle quotidien du passé qu’on ne peut oublier.

Travaux de février 2018 au Chantier

l’Hébé sort toute rafraichie du carénage

les travaux sur le ber continuent

et sur l’Aubane avec son pont remis à neuf 

et la Thetis se fait reponcer et relooker 

et le Singe revient fidèle
et « Sisyphe » reprend son labeur et son combat éternel
contre les alguessans oublier la préparation du Tour à la Voile de l’Etang de Thau pour 2019 avec  Jean Marie Vidal et les cousins de Bouzigues entre autres.

Nous serons co-organisateurs
et en charge de la partie « navires traditionnels »

c’est du sérieux !

Photos de Suzanne, Antoine, Philippe et René