Avant mai, on dérouille les bers, etc…

Jacques et Joël ont publié un article sur le loud, bateau tunisien, dans le bulletin de la Société d’Etudes Historiques et Scientifiques de Sète.ils ont mérité un bon repas après C.A. !« l’Evidence » de Philippe va  descendre après carénageet Joël a le nez dans son moteurRaphaël va finir son « Optimist » qu’il transformera en « Opticassou » à voile latineet nous annonce la venue de la fanfare de Sète « les fanfafionnelles » pour la fête des 30 ans !

On navigue aussi :tout va bien ! mais une fuite d’eau surgit : Antoine arrive à point nommé pour encourager Yvon qui a creusé le trou !et l’Albatros est pris en main par Anne et son laser magiqueNelly est heureuse de sortir du bureauquant à Micheline, elle retrouve les gestes de son grandpèredehors Jacques et René s’affairent au dérouillage des bers, chacun avec sa technique

le soleil se couche sur la gondole du nord, on rêve de Venise !

Photos de Philippe, René, Yvon et Marie-O.

Belle journée de nettoyage au chantier

Ce matin, samedi 17 mars, le soleil nous accompagne pour jeter, ranger ou déplacer d’un endroit à un autre ! nettoyer … et manger l’omelette aux asperges sauvages, cébettes, tarte aux épinards sauvages … et faire quelques toulines …

Une bonne vingtaine de bénévoles a répondu avec entrain et bonne humeur, très grand merci à toutes et tous ! !

Photos de Marie-O

Nettoyage d’automne et accueil des nouveaux

le C.A. ou le grand remue-méninges de rentrée, on accueille Gilles qui vient passer une retraite tranquille, puis le nouveau propriétaire de la « Louise ».

le samedi suivant, rangement du grand hangarJean-Louis et les « Catalanes »Brigitte hésite sur la conduite de l’enginPhilippe sort ses musclesYvon fait place netteFrançois peaufine la carriole de l’oselvar et Gilles nous envoie une photo d’oselvar dans son élément en Norvège en 2006 ! ça motive !ils éloignent « la bèla latina » qui a trop chaudarrivée du staffet on est ravis du retour de la petite brune en rouge,
Anne, maîtresse charpentière du chantier de l’Enfer
qui va nous retaper tout ça !

René a pris les photos mais pas que !

Grandes maneuvres sur les bers

12 mai : arrivée de « Popeye » grâce à la grue de l’Ancre et déménagement de la Cette pour pouvoir restaurer le grand ber et accueillir plus de bateaux et dans de meilleures conditions : voilà du travail s’il y a des gens qui s’ennuient !la naive : oh, un drone !c’est un petit ber qui est passé par dessus les toits…au chantier Aversades pirates essaient d’aborderon se croirait dans « Peter Pan » !
mais il pèse (environ 3 tonnes ?)

il faut le « dé-sangler » et le caler

notez la souplesse et la position du pied !

à voir : quelques avaries, du côté du tube d’étambot peut-être ?attendons la suite !

J-Pierre Albano, ancien patron du Marius Oliveri, bateau des sauveteurs en mer, (dont l’oncle, Rafaèl, marin pêcheur bien connu à Sète, a été le sujet d’un film de J.M.Roger dans la collection « Mémoires de la Côte » et qui était un fidèle adhérent suivant attentivement notre chantier) est venu suivre les développements du jour.puis c’est au tour de la Cette d’aller faire un petit tour impressionnant dans les airs (environ 2 tonnes): ça pèse, hein !bien sanglée, délicate opération car il ne faut pas serrer trop les bordés

étrange silhouette

elle rejoint son chariot et le ballet des cales recommence

elle est encore bien vaillante,
et le ber est bien vide ! mais foin de nostalgie !
il a grand besoin de rajeunissement, qu’on se le dise ! la vie continue : les curieux échafaudent déjà les projets les plus fous…qui resteront dans les têtes !ils essaient même le mât !et les vieux bateaux attendent vos bras !

Réunion Repas et tRavail subaquatique

jeudi 4 mai 2017

Pour ceux qui n’auraient pas remarqué les 3 « R » majuscules du titre : ils viennent d’Angleterre, Reading, wRiting and aRithmétique, les 3 choses qu’on apprend à l’école. Bon, à ne pas cofondre avec les 3 « B »,  Big Boobs, Big Bottom, mais la ce n’est plus la même sorte d’éducation !

Beau temps, eau froide ! 

les fanions se révèlent utiles ! le tournebroche réparé aussiet Gérard est fier de luiPuis le but de la jouRnée : Réparation de l’échelle des Rails

Le travail  commence, il faut creuser des trous dans une traverse, soulever les rails, dévisser la vieille traverse et la remplacer par une en Bon état, les gros Bras  « la viande », sont attendus , plus la clé et le cric Bien sur !

puis l’inattendu :
à qui sont ces chaussures qui s’invitent sur le site ?

changement de costumeil y a ceux qui regardentet ceux qui travaillent humblement presque invisibles

il faut une 2ème traverse avant de descendre le ber pour tester

aïe, la barbe du papet est restée coincée !

Les travaux d’Hercule et autres au chantier en avril

Présentation de  haute couture fait mainpetite mainpetit repas léger mais chaleureuxon a failli manger les moules apportées par les bouéesJoël a enlevé toutes les algues, on se baigne ?Non, au travail, où courent ils ?les traverses n’attendent pas !

facile avec les pinces ! Luc, tu veux essayer en tant que nouveau ?beau travail d’équipe ou belle rigoladeet maintenant, comme au Canada, expérience de bois flotté, pour ramener le mât et l’antenne à terreplaisir puret Daniel y est peut-être encore !

Vers un Pôle Maritime au chantier de la Plagette …

A l’initiative de Voile Latine de Sète, bon nombre d’Associations, de personnalités et d’élus liés au patrimoine maritime se sont réunis le 10 décembre 2015 à la maison de la Vie Associative pour échanger sur ce que pourrait être le futur Pôle Maritime Méditerranéen sur le site de la Plagette. La réunion a permis de confirmer la nécessité de consacrer ce lieu à la sauvegarde des bateaux traditionnels et à la transmission des gestes et du savoir. En vue de participer à l’élaboration de ce projet un groupe de travail devrait prochainement se constituer.

DSC00959b15 associations et partenaires et  33 participants DSC00969b

Chaussures marines : « vert sur vert tout est clair »
« rouge sur rouge rien ne bouge »

Place nette dans le grand hangar pour expertise sur la sécurité

8 octobre 2015

On déplace l’Albatros à la force musculaire aidé du tracteur
et du palan,  pour que l’expert puisse atteindre
la charpente métallique.

DSC00455b

DSC00465b

DSC00469b

DSC00470b

DSC00471b

DSC00475b

DSC00480b

Photo de Micheline  Repetto

photo 4b

DSC00494b

DSC00504b

DSC00517b

DSC00520b

DSC00521b

DSC00522b

DSC00534b

DSC00538b

DSC00540b

La photographe songeuse : ( photo de Inke )

DSC00036

ça a tenu !

Et puis …
Si vous n’avez pas encore signé notre pétition,
cliquez sur le lien suivant, Merci !

If you have not signed our petition yet,
clic on the following link, thanks !

https://www.change.org/p/mairie-de-sete-d%C3%A9partement-de-l-h%C3%A9rault-r%C3%A9gion-languedoc-roussillon-sauvons-le-dernier-chantier-naval-traditionnel-de-la-ville-de-s%C3%A8te?recruiter=34306992&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink