Raid Araur 2019

Pour ce week-End de Pâques la SNAGAT du grau d’Agde a organisé la deuxième édition d’Araur : raid voile aviron.
L’association Voile Latine de Sète y engage 3 bateaux, Yness une yole de Ness, Fleur de Ria un Aven et Rondine Della Laguna un négachi qui viendront se frotter à une flottille de 25 bateaux, tous plus beaux les uns que les autres, menés par des passionnés .

Le vendredi soir nous amarrons sur le bord de l’Hérault.

Le samedi matin les équipages sont fin prêts pour la remontée du fleuve jusqu’à l’écluse ronde.

Pour certains à la voile et pour d’autres à la force des bras !

Yvon la gaffe

Michel donnant les derniers conseils à ses équipiers avant la montée des eaux, les avirons bien raidis sur leurs tolets !

Xavi et Monica venus de Catalogne avec des jambons et des saucissons qui ont eu un franc succès

13 Km de quoi se mettre en appétit !

Une organisation sans faille : la macaronnade nous attendait

pour un déjeuner sur l’herbe

A la sortie du canal, la navigation sur l’étang de Thau

l’équipage de la SNAGAT en pleine action

Jean-Patrick avec son Idéfix

Rondine le plat-bord à fleur d’eau

Yness toutes voiles dehors

L’amourade, le soir, sur la plage des Onglous

D’Jack et son Bay Raider

Nelly et Elisabeth

Dimanche matin changement de programme : la mer étant trop forte, le retour se fera par le canal du Midi pour la plus part des bateaux, ceux de Voile Latine de Sète traverseront l’étang jusqu’au chantier de la Plagette.

Rodolphe Fauquier de Palavas joue les passeurs pour faire traverser le canal à tous les équipages d’une rive à l’autre.

Le départ pour la traversée de l’étang pour Fleur de Ria

Nous faisons du bord à bord avec une Yole de Ness

Rondine taille sa route du côté de Listel

Sous la pluie, avec le sourire

concentré !

en chantant !

Arrivée au chantier de la Plagette escorté par Eric et Corinne

La remise des prix avec l’équipe de la SNAGAT au grand complet

Michel au micro avec une gentillesse pour chacun

Suivi d’une fabuleuse daube dans une ambiance festive et conviviale.
Et des chants endiablés : Les croco.. les croco.. diiiiiles……

Photos de : Roger, Antoine, Nelly, Yvon, Suzanne et Joël.

Une journée particulière à l’étang

Ça commence par des enfants bien sages supervisés par Jacques

puis Gilles arrose son permis navigation
et passe sa 1ère épreuve : coordonner ses gentils rameurs.

Sabine en paysanne y met tout son coeur, suivie par Antoine et François et les autres

le roi de la godille les snobe, grâce à son secret

on met les voiles l’après-midi avec une petite brise

Anne et Marie-O sur la yole

l’Hébé se prépare entre Pointe et Plagette

Roger s’étonne de lui même…à la barre

Gilles à l’écoute

Anne au foc

Maryvonne n’a plus mal aux mains, Nelly rit,
Simon pose, Yvon dénoue

arrivée d’Olivier sur la petite mais redoutable Rondine

mais que fait-il à l’arrière plan ? tréluche t-il ?

guet-apens en préparation

passage à l’acte

et abordage dans les 2 sens !

« je ne suis plus sur mon Hébé ! »

David rattrape Goliath

Yvon « je ne sens pas ce bateau »

ouf !

Olivier se cache pour pagayer

les souris picolent !

le chat dort

les galériennes faiblissent

Simon veille au retour

le lendemain, petits arrangements

retour au travail aussi !

Photos de Paul, Gilles, Simon, Suzanne, Nelly, Micheline
et Marie-O

l’After voix vives, repos et apéro

Une grande première : Monique surmonte son traumatisme ! elle navigue sur la Damienne !

L’Aubane la surveille de prèson est partis à la voile mais il faut arriver avant la nuit, et la Thetis filemais reçoit un seau d’eau en passant l’équateur !sur Chrisylvanat, le harem du cheikh

les tocs : on s’ensable, Aubane aussi et..Evidence, c’est très évidentdéfilé de Mannequins

western aquatiquel’armada avant l’attaqueça commence au pastis et ça sera suivi + tard par le rhum arrangé qui n’arrangera rienil faut choisir sans eau ou à l’eauou les 2 !la vie en bleu, Agnès rit, bien sûr !la vie en bleu, bis !il faut quitter cet endroit idylliqueaprès le rhum tout devient floud’après « le Songe d’une Nuit d’Eté » de Shakespeare.

Photos de Stéphane, Suzanne, Joël, René et Marie-O

Invités par l’association du Barrou

Le 23 juin 2018

5 barques débarquent sur un ponton peu protégé, ça bouge !

L’antenne de Joël s’étant cassée, nous embarquons les volontaires en début d’après midi car le vent doit faiblir.

l’Aubane, ce matin le Chrisylvanat promènel’Hébé aussila Damienne, les gens sont intéressés car ils ont souvent de la famille qui avait des barques et pêchait…la yole est rapide et non pontée, on entend l’eau !

Fleur de Ria et Thetis nous rejoignent au retour avec Anne et les jeunes de ConcordiaAu Barrou, nous avions bien mangé la mouclade, les tielles et les desserts offerts aux équipages mais l’apéro du soir est un must car les jeunes s’en vont cette semaine.Régine conseille Janine un beau souvenir !

Trois jours à la SNAGAT au Bon Accueil

Où ? sur la lune ?non, bitte d’amarrage (en pierre de lave) au Grau d’Agde, à l’embouchure du fleuve Hérault !

Les voiles latines ont bien gagné 3 jours de vacances à l’autre bout de l’étang de Thau, au volcan d’Agde, invitées avec d’autres Assoc, Palavas, Frontignan et Sète à ramer et naviguer, par nos amis rameurs; nous sommes une douzaine, logés et nourris, très chaleureusement et généreusement accueillis par une dizaine d’infatigables bénévoles : grand merci !

Vendredi 8 juin, nous y allons avec 2 pointus par l’étang et la mer, et 3 barques + petites sur carriole : Chrisylvanat, Damienne, Fleur de Ria, Forban et Thetis.

Salah et Roger se régalent :

Beau temps mais mer agitée au sortir de Marseillan !

et l’entrée du Grau, itou, après le fort de Brescou

mais la soupe de champagne des agathois nous ravigote !

et Jacques retrouve Jean-Patrick de la FPMM

Samedi 9 juin, les discussions vont bon train avec Monsieur (89 ans) Venture notamment

Au repas on nous annonce que la forte mer nous empêche d’aller à la belle plage de la Conque, ancien cratère !

Mais chants, rames yeux bandés, apprentissage de la godille, navigation sur l’Hérault et plus tard « baletti » suffisent à notre bonheur !

Michel Rezé ne nous laisse pas faire la sieste !

et le sympathique couple catalan toujours fidèle aux rassemblements.

Nous sortons en mer et René perd sa casquette : exercice de l’homme à la mer, il n’aurait pas résisté car la gaffe porte bien son nom !

Dimanche 10 juin, on attend les sétois pour remplacer un bout de drisse et on répare les camettes qui soutiennent l’antenne

puis on se rend à l’embouchure pour se rassembler et remonter le fleuve jusqu’à Agde, la Marine, pour un dernier repas avant de se disperser.

Aïcha et sa copine peut-être future capitaine de la Marine Marchande,

et Xavier nous régale de seichesChristian nous aide à remorquer les sans moteurs

la cornemuse fuse

????

arrivée affairéeElizabeth a bien barréapéritif offert par la mairie, eh oui !

chant en occitan

et …rassemblement symbolique en musique !

puis on repart par les écluses et le Canal du Midi qui débouche dans l’étang aux Onglous en laissant l’austère cathédrale en basalte.

on monte et on descend dans l’écluse ronde !

on goûte devant les Glénans

on retraverse l’étang, à voile et à moteur, Anne est tous yeux car le jour baisse.

Inke porte sa croix, le croisillon qui soutient le mât que Joël va baisser

et on finit au soleil couchant avec une petite panne de batterie, histoire de ne pas oublier la solidarité !

Un grand merci aux agathois pour ces 3 jours passés dans un autre monde !

Photos de Roger, René et Marie-O

Le chantier tourne à bloc

c’est la Grèce sans l’ouzo !ça commence par une réunion suivi de l’apéro

nous accueillons Roger et Elizabethde nouveaux écoliers arrivent

et repartent des projets plein les yeux.

Le nouveau drapeau va être hissé

le trou va être rebouché par Joël entr’autres

et Yannick, tranquille !

ça grouille !

l’herminette et le calfat indispensables !

ça c’était jeudi 31 mai et on enchaîne samedi 2 juin

2 nouvelles barques sont au carénage : le « Nuage » de Gérard de Palavas, le roi du karcher !

Evelyne ponce et repeint

et le « Gigi 2 ».

Le trou est rebouché

et Antoine et René refont une partie du plat-bord

Nath est dans les archives

et dans l’atelier on enjolive

tandis qu’Anne transpire !

dehors c’est la récré

sans oublier la navigation

Olivier emmène Anne, Aïcha et Pierre-Yves font un vire-vire sur la Thetis

la Rondine le ramène

et Yvon jette un dernier oeil vigilant

le dimanche, petit temps, petite navig vers Bouzigues : Anne, Aïcha et Pierre-Yveset « Bise-Aigue » file, à son habitude…et les fanions se voient de loin !

Photos de Yvon, Phil et Marie-O.

Lancement de la barque norvégienne

Le 13 janvier 2018

Elle s’appellera Odin ou Thor ou ? Elle flotte et nage…

En attendant le mât du « Singe » est refaitet Nic et Nanette les propriétaires partagent le repas (boeuf bourguignon s’il vous plait !) de Philippenous tirons les Rois traditionnellement et Inke en est la Reinesuivi d’une vaisselle inoubliable !Pendant ce temps le Færing attend dans son écrinremarquer la longueur de la barre, adaptée à la future voile et le petit morceau  en olivier pour la « méditerraniser » !

Elle s’ouvre à la viepuis le cortège accompagne la mariée à ses noces avec la mer,
ici l’étang on réfléchit démocratiquementla bosco-quette la baptise d’un cidre « viking-normand »

le safran se rebelle

Corinne dédaigne l’offre de Joël … et droit dans les filets, ou semble ( le zoom est responsable !)mais la yole de Gilles (d’origine écossaise, et ici du Loch Ness, construite par des élèves de la Segpa) se porte à leur secours !et Thérèse notre petite nouvelle avec enthousiasme et peut-être inconscience s’empressedeux équipes aguerries !au loin Martine résiste à une menace !seront ils drossés sur les rochers ?qu’est ce qu’il a ce safran ? l’a t -il subtilisé ? et dans quel but ? vous le saurez à la prochaine sortie. le « radeau » de l’Yness arrive en conquérant …
Sandrine touche du bois !on dirait qu’ils font semblant ?quelques modifications : faire un petit gouvernail, estrops trop grands, bancs trop rapprochés ?et la touche finale, il nettoie plus blanc que blancconfiante, elle va s’habituer à la Méditerranée…Jacques a complété

Photos d’Antoine , Marie-O et Jacques !

Types de rencontre : à cocher

Ce mardi de la Saint Louis 2017, vire-vire des Voiles Latines de Sète et des Gréements Languedociens de Frontignan, sous l’égide des Amis du Musée de le Mer :

☐ Belle rencontre

☐ Rencontre en eau trouble

☐ Rencontre pleine d’espoir

☐ Rencontre sans surprise

☐ Rencontre en terrain neutre

☐ Rencontre à armes égales

☐ Rencontres du 3ème type

☐ Barque rouge vs barque bleue

☐ Troublés par une rencontre

☐ On n’a rien dit, rien vu, rien entendu…

bord à bord au bar et sur l’eau

Photos de Geneviève et Michel, Micheline, René et Marie-O

Les Voiles du Bassin de Thau

Navigation festive du 21 au 25 juin sur l’Etang : 2 premiers jours

mais pour participer, il faut se mouiller !en route vers les Onglous où l’on reconnaitra le Forban, la Fleur de Ria, l’Hébé, le Chrisylvanat, l’Amitié de Bouzigues, la catalane de Latina Cup …

toutes voiles confondues : latines et marconis, au tiers et auriques

puis pique-nique bien sympathique

puis Guy Maraval prend la barrele retour

et la brise jusqu’à la St Pierre …

Antoine nous envoie( 6 photos ) la suite et fin avec la gerbe jetée dans l’étang devant Bouzigues

La halte aux Glénans, au phare des Onglous, au départ du Canal du Midi

Fleur de Ria, Aubane, Hébé …

Dimanche la catalane retourne à Palavas, avec bon vent arrière, devant Frontignan passel’Espérance, invisible,
coupe à l’horizon,  pour regagner le Grau du Roi

Photos de Joël et René, et Antoine.

Raid voile-aviron en Agde

Organisé par la SNAGAT et Michel Rézé.

Les 22 et 23 avril nous avons participé avec 2 barques, la « Fleur de Ria », avec Jacques et Joël, la « Rondine della Laguna » avec Olivier;  toutes les 2 sans moteur, détail qui aura son importance.

objectifs : navigation à voile et / ou rame-pagaie, en remontant l’Hérault, puis direction écluse et Canal du Midi, Marseillan et…mer.

vent, mer formée, ou si bonance, dans les 12km à ramer…

safran de la petite nacelle cassé, ampoules et grosse fatigue !

Départ en Agde, tout sourire !Jacques tu as mis les gants un peu tard !et le fakir semble flotter sans se douter de ce qui l’attendvers l’écluse, ils ont coincé Michel

sieste méritée

la Yole de Bantry se pavaneJacques cherche Olivier, aidé de Joël le photographe

le grau de Marseillan

puis au môle volcanique, réveil
il nous joue le remake du jeune homme et la mermerci au Rodolphe Faulquier de Palavas !les autres passent impassibles

fourbu ! mais le bonheur des peintres !

quel bonheur de se surpasseret il y a un beau trophée en basalte du volcan d’Agde

et, en guise de conclusion, une bonne idée de relaxation !

Bravo à tous !

Photos de Joël et René