Juin 2020 : ça reprend

JUIN au chantier, reprise des activités

Ça commence par l’Aubane, François soulève la barque pour passer la résine avec Gérard

Antoine bichonne le sien

Gilles fait de la formation sur sa yole : Nelly y met tout son « coeur » !

Bernard refait un taquet sur Boréal

Léo est en stage sur le Loud avec Jacques

« on » refait les amadiers de la nacelle : « Attends moi… j’arrive »

Isabelle est à poste tandis que Roger arrose son permis bateau tout frais !

il part confiant sur la « Bèla latina » relookée, rattraper la yole au loin

Yvon et René Ottari « recadrent » le moteur de l’Hébé à quai

et la Damienne est à vendre : espérons qu’elle restera par là.

le repas est égal à lui même !

Navigation à l’Ascencion

On reprend avec joie et les gestes barrières

Pendant que nous irons naviguer, Anne finit de remettre en état « le Pointu », elle a refait le pont, et le bosco Jo passe l’antifouling.

On prépare les barques : « Fleur de Ria », la yole « Yness », « Thétis », « Forban » « Chrisylvanat » et le petit nouveau, un doris « Ricco-Thau III ».
Une petite brise le matin, puis renverse qui forcit dans l’aprèsmidi.
Un déconfinement au grand air de l’étang, réussi, avec quelques nouveaux : Pascale, Christine et Yves.

et Joël qui décroche 5 kilos de moules à la bouée, qui fera une délicieuse mouclade !

Reprise après la pause à distance.
Maryvonne cherche son mari !

Beau temps, belle ambiance avec prudence.

Photos de Marie-O

On débarrasse la cave d’A. Licciardi

Il nous donne plein de choses, que l’on a l’air de prendre en pirates, vite vite, car les clichés sont flous !
Bizarre, bizarre …
C’était il y a longtemps,
il y a prescription !
En 2008.

et on file au grand jour, heureux !

Photographe anonyme !

ATTENTION ! Déconfinement lundi 11 mai, promis, juré, craché !

Ceci est donc le dernier blog quotidien de la période dite de « CONFINEMENT » !

A l’an que ven ! !
L’aventure en chair et en os dans la société de nos frères et soeurs humain(e)s continue au chantier de la Plagette…

Marie-O

Remontée dans le temps, début du chantier associatif de la Plagette

En 2004 de janvier à avril, on fait le diagnostic, on s’aperçoit de l’étendue des travaux, mais on a de l’aide de Palavas, des conseils des catalans, des nouvelles machines qui arrivent, et toujours de la convivialité aidée par les apéros et la nouveauté de la charge qu’on se met sur le dos pour des années, sans regrets malgré les vicissitudes…on s’en sortira sans sortir … du chantier en « oubliant » un peu la navigation, mais on se rattrapera ( vu dans ma boule de cristal ! )

« que sont nos amis devenus … »

Si vous vous reconnaissez, faites un petit signe, et ne dites pas qu’avec ce confinement vous n’avez pas le temps !

Texte et photos de Marie-O, il y a 16 ans!