Chantier international de jeunes Concordia au chantier des voiles latines de Sète

Ana de Russie,Tran de Belgique, Veronika de Tchékie et Eric d’Allemagne sont venus travailler 3 semaines à la Plagette:

ils ont aussi cuisiné leurs spécialités et goûté celle de René:

échanges, échanges ? vous avez dit échanges …

à refaire!

Escale à Sète 4 lundi de Pâques

les jeune du Gyptis, étanche à la cire d’abeilles !

Yvon navigue avec l’Aubane

et Jacques et Marie du Chasse Marée

devant l’Hermione

ainsi que Baptiste et Pierre-Yves, la relève sur Hébé !

Devant le stand, nous sommes très contents d’accueillir Sylvain Bruno président de l’Association des Voiles latines de Lunel.

nos barques vont voir leur ainée !

puis accompagner ceux qui s’en vont

l’Aubane se prend pour un remorqueur

pourchassée par la maréchaussée !

l’adieu des russes du Kruszenstern

spécial à nous

on redéménage, par les canaux moins encombrés

c’était l’aller

c’est le retour

Pendant ce temps, le temps ne passe pas, hein Christian !

devant le chantier, sur l’étang
le bateau de Roland,
charpentier au Grau du Roi attend.

On revient à l’échelle normale,
grand merci à tous,
c’est banal !

Photos d’Inke, Joël, Yvon, René, Philippe et Marie-O.

Escale à Sète 3 dimanche de Pâques

1er Avril : d’abord c’est l’anniversaire de Joël à qui nous dédions ces poissons un peu spéciaux !les marins de l’Hermione se réveillent et se perchent

l’Hébé reprend sa course

bravo les jeunes !

puis on promène

Puis on fait un tour du côté des cousins de l’Adriatique, en Croatie.

au détour on aperçoit M. Taillade, toujours fidèle aux gréements languedociens

et une rencontre impromptue chez les italiens, du grand organisateur Wolfgang Idiri devant une belle de Milo Manara, copain d’Ugo Pratt !

on finit par un jeu …glissant, le capelet:

photo envoyée par Maryvonne depuis le capelet!

à lundi, pour le départ des Grands !

Escale à Sète 2 samedi de Pâques

Groupe encore frais !

Echappée du Pres…

Jacques continue ses bracelets, il fait de la prose ? non ! du macramé sans le savoir !

Des sortes « d’optimist » à voile latine, construits par le fils de Robert Bataille à Saint Hippolyte, nous font bien envie !

Les élèves de Gilles sont dans les starting blocks

Gérard et François passent, hautains devant l’Hermionne

Les bretons souffrent déjà du changement climatique

Au stand, un sfaxien (de Sfax en Tunisie) regarde un autre sfaxien, pêcheur d’éponges : Rocco Morello.

L’équipage d’Escale à Sète est surmené

Une prof du Lycée de la Mer, toujours prête !

Saut dans le temps, le comble de l’humour sous l’Ancien Régime !

Repas à la cantine dans un brouhaha de cantines scolaires

Nath très intéressée par les Ecossais, vrai ou faux ?

On flashe sur les Italiens, masque ou pas masque ?

le soir tombe et la Marine Nationale rythme la nuit

c’est la pleine lune derrière l’Hermionne,

Bonne nuit !

Escale à Sète 1 vendredi avant Pâques

Bel hommage ! merci !

Départ du Chantier à la Plagette

arrivée du Thetis à la Criée

préparation du stand

ça sent bon chez les voisins !

des gros bateaux, par delà le camp ottoman !

au plus petit, superbe !

et notre flottille

le Chrisylvanat

la Damienne, l’Aubane

et en face, l’Hébé, l’Yness est cachée

vu(es) du stand

les catalanes du Grau du Roi et de Palavas

arrivée de l’Espérance, du Grau, de l’Association Siloé, par des creux de 2m, ce qui explique la grande faim de Bernard, un des Pères Fondateurs de notre Association

devant nos barques, un concert improvisé sur Notre Dame de la Consolation

authentiques (aucun animal n’a été…)

les flûtes nous emmènent…

à demain

Lancement d’un partenariat Concordia – Voile Latine Sète-Bassin de Thau

 

Ce jeudi 22 Février une convention a été signée entre l’association Voile Latine et l’association Concordia.
Cette convention scelle les bases d’un partenariat qui va permettre  la tenue d’un premier chantier international sur notre site de la Plagette puis très certainement bien d’autres.
Du 6 Juin au 27 Juin 2018, huit à dix volontaires issus du monde entier vont participer à la restauration d’un bateau de pêche sur notre chantier.
Le groupe sera encadré par un Animateur de vie de l’Association Concordia.
Luc Gisdal membre du Conseil d’Administration de notre association et initiateur du projet en assurera la coordination
Anne Blanes, adhérente et maître charpentière assurera le suivi technique.
CHANTIER INTERNATIONAL :
C’est un groupe de 8 à 10 adultes venus des 4 coins du monde qui s’engage  sur un projet d’intérêt général aux côtés des habitants et du public local en lien avec la thématique du projet, qu’il soit rural ou urbain.
Deux animateurs accompagnent  le groupe.
Les projets sont toujours d’utilité collective,  ils ont des thématiques très variées : protection de l’environnement, des animaux ou de l’agriculture, rénovation, reconstruction, restauration, animation auprès d’enfants, de jeunes ou de personnes handicapées, organisation d’événements culturels, cours de langue, etc.
Le travail ne nécessite aucune compétence particulière, il s’appuie essentiellement sur la motivation des participants. Les animateurs décident avec le groupe d’un horaire de travail, (ce n’est pas un engagement : l’important restant la réalisation de l’objectif fixé au début du chantier).
De nombreux temps de loisirs, visites, et vie de groupe sont aussi prévus par les animateurs et les partenaires. Durant le chantier international, le participant vit avec des personnes venant de tous horizons ! Il s’engage non seulement à travailler sur un projet d’utilité collective mais aussi à rencontrer, à découvrir, à partager une expérience dans un esprit de groupe international.
Le chantier international permet de faire tomber la barrière des langues et les différences culturelles, invitant le participant à gagner de l’aisance dans une situation interculturelle / internationale.
CONCORDIA : Concordia est une association à but non lucratif
Née, en 1950 suite à la Seconde Guerre Mondiale par la volonté de jeunes anglais, allemands et français de faire renaître les valeurs de tolérance, de paix à travers des chantiers internationaux de bénévoles.
Aujourd’hui encore, Concordia œuvre à défendre ces valeurs. Plus de 65 ans d’expérience dans l’organisation d’échanges internationaux, que ce soit dans le cadre de volontariat à court terme (les chantiers) ou de volontariat à moyen ou long terme.
Les projets  ont pour objectif premier de favoriser les échanges intergénérationnels et interculturels mais aussi de promouvoir d’autres formes d’apprentissage : Concordia s’inscrit dans les valeurs de l’éducation populaire. Ces projets sont de thématiques variées et se tiennent tout au long de l’année en France, et à travers le monde
photos de René

Journées du Patrimoine

Les 16 et 17 septembre 2017 nous avons rencontré et discuté, avec des gens venus de partout à Sète, trouvant que les barques enfin rassemblées devant la Maison de la Mer étaient une de plus belles images de la Ville ( merci la Région ) : basques, stéphanois, anglais, de Normandie, de Lodève, du Puy de Dôme, les Voiles Latines du Lac Léman…

Cette année, deux lieux : le quai Régy et le Chantier à la Plagette.

Nous avons remarqué qu’il y avait plus de jeunes, la relève serait elle assurée ?

Deux jours enrichissants mais il y a beaucoup d’attentes !

Alors les bénévoles sont les bienvenus !

Samedi :

Inke sourit à la vie

Cette année la petite nacelle,
avec laquelle Madeleine a écumé la lagune de Venise,
est à l’honneur.

Joël imperturbable restaure la belle norvégienne

Dimanche rebelote :

mais d’abord,
où sont les « Catalanes » annoncées dans le programme ?
il en reste une sur le chemin, de plus de 10 mètresles autres sont des « Pointus », des 2 côtés,
ou « barques marseillaises » de 6,50 mètres.

comme vous le diront nos visiteurs.

Les 2 roues arrivent pour l’apéro !

et le repas est de + en + convivial,
suivant le rythme des bouteilles vidées,
mais on arrose le permis-bateau de Gérard !puis la convivialité se met en marche

on sort la voile : ques’aco la voile latine ??

ques’aco le matelotage, l’épissure ??

on erre au milieu des machineset à bientôt, on espère vous revoir
et que le mystère des voiles latines se soit éclairci !

Merci à Inke, Brigitte, Nathalie, Régine, Monique, Micheline, Yannick, Marie-Thé,Yvon, Jo, Joël, Jacques, Gérard, Olivier, Antoine, Jean-Louis, René.

Photos de Marie-O

Journée des Associations de Sète

le 10 septembre 2017

De la Norvège à la Tunisie.

Préparation la veille avec un apéro auquel était conviée l’Association des Pêcheurs-Plaisanciers de Sète

François nous a fabriqué une solide remorque pour l’Oselvar, barque norvégienne en bois très performante, encore un beau cadeau.

et cerise sur le gâteau il a apporté le marc de son beau-père
ça détend l’atmosphère !des visiteurs de l’association « Bateau Bois » se joignent à nousun bon petit groupe

le lendemain, pas peu fiers, ils installent, naïfs, deux banderoles légères dans les nouveaux arbresO sacrilège ! ça ne plait pas …petit incident vite oublié.

On retrouve les amis et des nouveaux

M. Poulet-Bicyclettela voisine du Pont des Arts VisuelsUne catalane qui ne s’en laisse pas conteret l’association soeur-cousine du « Loud » tunisien, bateau qui pêchait l’éponge au large de Sfax, et qui tente de le sauver.

le voici il y a quelques années, bon vent !

Photos de René et Marie-O

Au revoir les Poètes, sur l’étang au Chantier des Voiles Latines de Sète

Ce vendredi 28 juillet en fin d’après-midi, on se sépare avec deux poètes : Paul de Brancion ( France ) et une poétesse portugaise, Maria Joao Cantinho, avec la comédienne chargée de lire les traductions.

le site « poétique » en lui même, côté étang,
côté atelier et de profil…

derrière les « barrots » (partie de la barque ) !les paroles s’envolentil y a toujours une petite interrogation : traduction-trahison ?mais le public n’en a cure, tout ensoleilléSophie de ParisPierre d’Occitarame, heu-reuxon aperçoit un verre, l’apéro démarre
grâce aux « mamans » ! ! et aux « papas » ! ! !Christine, Maryvonne et même Nadia
les femmes des « boscos » sont bien là Philippe est en sandwich, mais les filles préfèrent le chocolatle coucher de soleil sur l’étang, cerise sur le gateau, est un mustnous récidiverons, en 2018…
longue vie aux poètes !

Photos de René et Marie-O