Chantier naval à Porto où sont restaurés des Rabelos

Les « rabelos  » transportaient les tonneaux de porto sur le fleuve Douro

DSC02706b il  en reste, peints sur azulejos ou en tableaux, notamment à Pinho dans la vallée du Douro à la gare DSC03008bou à la cave Bonfim DSC02986bou à la gare de Porto DSC02696bpour la navigation des touristes, en restaurants ou maquettes DSC02790ble maquettiste de Porto, voir la Vidéo à la fin de cet article DSC03068b

DSC03070bet notamment au chantier en face de Porto, désert un dimanche DSC02704b

P1180646bmais avec les barques sous bâches
pour le confort des charpentiers DSC02760bon voit un gabarit, puis les planches de bordé…DSC02759b

DSC02758b

P1180660b

P1180653b

P1180654bun plus mal en point P1180658b

DSC02776bà la proue un faux trait de jupiter !DSC02781bla plate-forme sur laquelle repose le long gouvernail
avec plusieurs crans DSC02778bun autre encore DSC02791b

DSCN3334bpuis les merveilleux bers pur bois pour faire glisser les grosses barques au fleuve DSC02788b

DSC02785b

DSC02768bpub porto Cruz P1180663b

P1180667b

P1180668bun chantier qui a de la chance !
le patrimoine se porterait il mieux au Portugal ?

 

Quelques  Vidéos très intéressantes 

Photos de Mili, René et Marie-O

Moliceiros au Portugal

A Aveiro sur la lagune au bord de l’océan, ces navires à la proue pointue et décorée transportaient les algues, chaque peinture était unique soulignée d’une phrase, qui il y a 30 ans se référaient à la culture catholique, ce qui a bien changé en avril 2016 !

Certains pourrissent vers les salins mais d’autres promènent les touristes et nous avons vu une annonce de régates, continuation…

DSC03207b

DSC03141b

DSC03174b

DSC03171b

DSC03167b

DSC03164bLe safran large était manoeuvré de la proue,  à l’aide de deux cordages passant dans une tige de fer à la poupe DSC03161b

DSC03126bles fantasmes sont affichés !DSC03158b

DSC03159bl’imagination règne DSC03191b

DSC03193b

DSC03180b

DSC03186b

 

DSC03185b

DSC03189b

DSC03192b

DSC03195b

DSC03205b

DSC03206b

DSC03203b

DSC03209b

lien vers un peintre de moliceiro à Murtosa :

Les Saintoises de Guadeloupe

Une régate de saintoises à Sainte Rose
Basse terre en Guadeloupe

Carte Guadeloupe

La saintoise traditionnelle est l’œuvre du savoir-faire des charpentiers de marine d’origine bretonne, installés aux Saintes vers le XVIIIe siècle, qui l’ont conçue pour pratiquer la pêche.

Ce canot traditionnel ouvert est en bois, il fait 5,35 m de long sur 1,80 m de large, il est très toilé avec une bome en bambou et un tableau arrière. Les règles de jauge sont très strictes aussi bien pour la construction que pour les équipements.

Les régates sont maintenant très suivies et très appréciées par les habitants de l’île.

P1010541

P1010564

P1010565

P1010587

P1010589

P1010590

P1010577

P1010601

P1010595

P1010580

P1010583

P1010582

P1010593

P1010602

P1010584

P1010594

P1010557

P1010558

P1010560

P1010562

P1010670

P1010673

Musée de la pêche à Palamos en pays Catalan

Guy, Joël et René nous envoient des photos
du très chouette Musée de la PêcheIMGP4334b

DSCN2731ble sardinalP1030270b

IMGP4347ble fier sabot sur le capian !P1030279b

IMGP4348b

IMGP4358baprès les grandeurs nature, maquette de sardinal
suivi de son llagut « del foc » (lamparo )IMGP4359bbelles vitrines IMGP4345bcloche en haut du filet !P1030278bpour enrouler les brins « torons » et faire le cordage DSCN2729bla royale herminette IMGP4336ble brai et calfat IMGP4337bla voile repliée pour séchage IMGP4340bun exemple de « fanal » IMGP4350bo.v.n.i ?P1030286bune « vaca » à pan coupé arrière pour le moteur IMGP4381bet « dans le temps » ou « à l’époque », des hommes DSCN2740bet des femmes courageux …DSCN2733bà voir et revoir.

Photos de Guy, Joël et René.

Barques du Portugal

8 janvier 2015

Fabio nous envoie 2 photos récentes de bateaux traditionnels portugais les « Rabelos » à Porto pour le transport du vin port 0_rabelosbet les « Moliceiros«  plus petits, très colorés servant au transport des « molices » algues sur la lagune-ria d’Aveiroport 1 _moliceirosb On les voit sous voile pour une régate sur deux cartes postales de 1994port 2 c postale 1995 moliceiro

port 3 régate moliceiro po 1994 c postEn 1995 nous avons rapporté ces photos de barques à étrave en « lame de faucilles », de 15 à 18 mètres de long sur 2,5 à 3 m de large, tirant d’eau : 45 cm, fond plat.
Il y avait environ mille moliceiros en 1925.
Il en reste un au Port-Musée de Douarnenez et on a vu celui-ci au Musée Maritime de Barcelone en 2007 Photo-073b

port 4 aveiro barques à quai 1995Les peintures et phrases de la proue sont personnalisées port 5 aveiro 3 proues 1995

port 6 proue sur étang 1995

port 7 bateaux divers 1995Le gouvernail est commandé  par 2 tire-veillesport 8 technic gouv 1995

port 9 barreur 1995

port 10 barque mer 1995

port 11 petite barq plage 1995

port 12 barca vaca 1995 poVoici quelques liens intéressants

Visite privée au port d’Agadir

octobre 2014

Joël a emmené René, Yvon et Nadia au pays des arganiers.

DSC05239b

Les chalutiers sont en repos « biologique » mais pas les petites barques à pavois et étrave haute pour affronter les vagues de l’océan Atlantique.

DSC05227bDSC05228b

DSC05234b

DSC05548b

DSC05551b

Photo0122b

entrée dans un chantier

DSC05346b

DSC05561b

DSC05563b

DSC05347b

Photo0130b

Joël retrouve le charpentier rencontré lors de sa visite en février 2011  ( voir article : un chantier naval au Maroc, blog du 23/02/11, catégorie : ailleurs )
Saïd DIGAU

DSC05568b

DSC05569b

DSC05570b

DSC05560b

Les pêcheurs sortent, intéressés de se voir sur la caméra de René.

port-Agadirb

Un seul ber pour la mise à l’eau, et des rails coulissant pour déplacer les gros bateaux latéralement afin de les distribuer sur le chantier où ils seront réparés.

DSC05556b

DSC05559b

Le pavois est recouvert de métal et la cabine en attente est aussi métallique.

DSC05571b

DSC05573b

DSC05574bDSC05552b

DSC05579b

Valeureux reporters , merci pour vos photos.

Construction de bateaux en bois à Benarès – Inde

2013 – India (4/5)

Que font ces femmes en sari ?

P1030779b

oui , elles carènent !

P1030781b

sur les ‘ghats’ ,  escaliers au bord du Gange  en Inde :

P1030768b

les hindous font leurs ablutions dans ce fleuve sacré :

P1030756bà côté de barques en bois de toutes sortes, des ventrues :

P1030770b

un rameur (notez le trou d’homme et les rames en bambou)transporte les pèlerins :

P1030787b

à côté,  d’autres travailleurs ,  les ‘dhobis’ ,  font la lessive :

DSC04507bdes bateaux pour traverser les pèlerins :

DSC04508b

de la plus grosse barque :

DSC04501b

aux plus petites effilées:

DSC04519b

un ‘chantier’ sur ghats:

DSC04502b

une barque en cours:

DSC04509b

c’est l’hiver , sans le mistral !

DSC04517b

détails différents ou tout à fait similaires (trait de Jupiter ) de chez nous autres:

DSC04510b

DSC04511b

DSC04512b

DSC04513b

on est bien à Varanasi,  et le charpentier scie les jambettes :

DSC04514b

ses outils et son pot à ablution :

DSC04515b

si loin et si semblable… c’était notre message de Noêl

P1030800b

 

 

 

 

ballade en angleterre chez les vieux gréements de Brixham, septembre 2013

P1120267b

P1120315b idées de sponsor:

P1120281b

flotte entretenue:

P1120328b

rencontre journée porte ouverte sur le « Pilgrim »

choses observées : marteau à calfater, et brai

P1120219b

P1120223b

démonstration de vieux savoir-faire:

P1120256b

P1120257b

vieux bateaux en bois:

P1120273bdétails :

P1120277b

manche à air:

P1120291b

P1120279b

P1120280b

au musée, l’art de la contrebande pour cacher les tonneaux :

P1120475b

P1120479b

P1120492b

P1120483b

vieilles photos:

P1120486b

ci dessus fabrication des cordages ,ci dessous teinture au suif et écorce de chêne :

P1120487b

P1120490b

différents bateaux du patrimoine :

 

P1120336b

P1120498b

voiliers chalutiers bâtis avant 1930 de 25m environ

P1120332b

P1120334b

autres bateaux dans le port:

P1120318b

à clins:

P1120319b

voile sur antenne ?

P1120330b

en carénage à marée basse:

P1120381b

sous voiles:

P1120369b

P1120501b

les bénévoles sortent et promènent les touristes…

 

 

 

Voyage associatif aux îles Kerkennah

Octobre 2013

Pour onze membres de l’association

Avec Antoine (natif de Sfax), Jo (natif de Sousse), Nicole, René, Joël, Christine, Annie, Marie, Etienne, Anne-Marie et Marie-O, nous partons voir les pêcheurs et charpentiers des Iles Kerkennah.

Antoine est pensif et impatient
de rencontrer ses amis de facebook de SfaxDSC04929bSon ami Morsi, sa famille et ses amis
nous accueillent très généreusementP1120865bet nous emmènent à Sidi Mansour : barque à marée basse P1120868bPuis on arrive … à l’étang de Thau ?DSC05018bnon ! ce sont les pêcheries fixes « cherfias » de Kerkennah,
à 1 heure de Sfax DSC05029bfaites de palmesP1130453bvoici l’explication au Musée du Patrimoine Insulaire
d’ El AbbassyaP1120992bet voici, sur une ancienne diapo d’un chercheur kerkennien,
la nasse au bout du filet P1130441bet une nouvelle nasseP1130462bmarche à marée basse sur l’île de GremdiP1130331bet nasses pour les crabes qui piègeront les poulpes P1130354ble directeur du Musée-hotel d’El Abbassya M. Fethri P1120984bnous montre entre autre le vocabulaire des barquesP1120996b

P1120997b

P1120998bP.S : ce musée, qui a peu de moyens, est remarquable.
Nous partons pour le village d’El Kraten, et nous arrêtons au chantier de M. Hlili, qui nous laisse filmer les constructions en coursDSC04972b

P1130023b

P1130022b

P1130024bconversation hésitante avec la maman du charpentier P1130070b

P1130071b

P1130039b

P1130075b

P1130079bpuis vers le port une barque en cours de calfatageP1130096b

P1130099bJo et Antoine ne peuvent résister à l’appel de leur ancien métierP1130107b

P1130228b

P1130311bnous sommes dans un autre port El Attaya,
au chantier Arrous DSC05000b

P1130176bpuis au chantier ChelliP1130215b

DSC05063bet dû au mauvais temps, quelques voiles seulement pêchentP1130197b

P1130181b

P1130194bd’autres devant SfaxP1130485bP1130487bà Barcarès, nous avions vu un ancien « loud » tunisien…DSC04851bet à Sidi Fredj, nous en retrouvons un restauré en 2009, un peu à l’abandon P1130401b

P1130399b

P1130402b

P1130404bil faut sauver ces bateaux ici ou ailleurs !

nous remercions tous les tunisiens de leur accueil  si souriant,
c’est un bon souvenir et une belle  leçon de vie .

Construction de bateaux en bois à Salaya – Inde

2013 – India (3/5)

A l’entrée du Golfe de Kutch, avec ses nombreux salins,

assurant au Gujarat une place prépondérante dans le production du sel en Inde,

se trouve SALAYA, un port de pêche avec des chantiers de construction de bateaux en bois.

En partant de Porbandar, par la route, Salaya se trouve à environ 90 km au nord.

Localisation :inde 6b

inde 7b

Sur la presqu’île au nord de Salaya :inde 8b

Autour de la pêche :

sur le « moto rickshaw », on attend la marchandise :DSC04154b

on prépare un filet :P1020639b

dans les canaux des bateaux de pêche :

DSC04153b

P1020638b

le poisson sèche :P1020640b

P1020642b

P1020641b

La construction navale :

du bois de malaisie :

troncs :DSC04168b

troncs et dhows :DSC04161b

DSC04164b

et bois tord

DSC04174b

outils pour scier en long :

DSC04170b

ici, avant de lancer la construction du dhow on creuse un bassin à sec

et on attaque la structure : étrave, quille ,étambot, membrures, premiers bordés,…

DSC04173b

vue rapprochée :DSC04172b

autre vue un peu plus avancée :

DSC04169b

barques de toutes tailles et de tous types :

DSC04162b

DSC04163b

et maintenant une longue et belle visite

d’un dhow cargo,

c’est sa deuxième année de construction,

il pèse environ 1200 tonnes,

il sera tracté pendant 5 jours jusqu’à Dubai,

là il sera équipé de deux moteurs de 750 cv :

il semblerait qu’on puisse le distinguer à ses débuts

sur la carte google datée de 2011

(c’est celui qui se trouve juste en dessous de l’esplanade quasi rectangulaire

où séchait le poisson dans une image ci-dessus)

inde 8b

le voilà dans son état actuel :

P1020643b

quelques détails vus de l’extérieur :

DSC04156b

DSC04157b

DSC04158b

le tube pour l’une des hélices :

DSC04155b

sur l’étambot les pièces qui recevront les aiguillots du  safran,

on en voit 4 :DSC04159b

un safran du même type vu à Sharjha :

p1300240b.jpg

la pièce qui sera embouti en haut du safran

et qui permettra de le faire pivoter :

DSC04160b

et puis on nous invite à monter sur le pont :

c’est impressionnant

ce qu’on arrive à faire avec le bois de malaisie

c’est surtout la taille de chaque pièce,

quand on compare avec

Hébé, Damienne ou la Cette,

(qui sont bien belles aussi !)

donc sur le pont,

avec un groupe de travailleurs : charpentier et apprentis

(au premier plan on voit les bidons de « sall » ce genre de vernis composé de poisson et d’huile de requin dont on badigeonne le bois pour le protéger  :

P1020644b

P1020667b

la cale où seront chargées les marchandises transportées

P1020648b

le pont vu de la cabine du pilote

P1020665b

quel est le rôle de ces pièces qui ressemblent à d’imposantes jambettes ?

P1020647b

à la poupe, la partie surélevée avec la cabine de pilotage :

P1020646b

détails et qualité du travail de menuiserie :

P1020653b

P1020659b

P1020652b

P1020658bP1020657b

on discute et on nous explique :

P1020655b

l’un des charpentiers :

P1020650b

quelques outils :

P1020656b

outils et démonstration de calfatage sur le pont :

P1020661b