Le chantier continue vaille que vaille

Travaux en novembre

le vent fort nous a fait du tort qui est ce stagiaire ?nouvelles rames pour le færing

mât à revoir pour la « Barcotte »Zézette au carénagedescente de Damiennemontée du bateau du pêcheurdrôle d’apparitionle premier loup de Roger !et pour une petite évasion, Inke a rapporté d’Egine (Grèce) des barques-soeursavec le taud pour la caniculePhotos d’Inke, Micheline et Marie-O

Article du Midi Libre sur le transfert de gestion à la mairie

et …droit de réponse envoyé au Midi Libre

le chantier aujourd’hui

M. André Aversa, président d’honneur au début de l’Association

en 2006 avec M. le Maireen 2010 aux journées du Patrimoineen 2018, avec Micheline Repetto et l’Albatros, bateau de son grand-pèreen juin dernier, invité aux 30 ans de l’association

Grand jour ce dimanche d’octobre, Antoine a … ans !

Toujours vert mais la tomate du ber en a rougi !le héros du jour et sa cuisinière qui nous a régalé d’une succulente macaronade à la seicheon prépare la tabled’autres continuent et travaillent à la Damienne, un apprêt sur le galbordun nouveau capotdes cordages pour gréer la ZézetteNadia se fait discrèteJackie et Jo discutent de… boudhismeet Antoine cherche un nouveau soufflemoment précieux d’amitié suivi d’un petit discours sur le chiffre 7 à Sète… avant le regroupementmais, est-ce l’alcool à incriminer, une fois de plus !!? regardez bien la voilebon ça peut arriver à tout le monde ! qui n’a pas été dans un état second ?

et voilà!!

Photos de Inke, René et Marie-O

Avec les jeunes d’Erasmus au chantier de la Plagette

Ils sont venus à 12 d’Espagne, Portugal et France + 3 encadrants, pour passer 9 demi journées avec nous, pour que nous leur transmettions quelques savoirs des Voiles Latines de Sète.

Sous les auspices de  Neptune alias Poséidonavant la peinture du berleçon de matelotageet carénage de 2 barques qui montent sur le ber : la Zézette une nacelle et la Damienne une barquette.

traduction avant grattage de la coque à la spatule.et instructions à suivre car le bois, c’est délicat !

comment ferler et déferler la voile.et préparation à la navigation sur l’Aubane, l’Hébé, Fleur de Ria, rames sur le Færing et l’annexe.

joli tableauallers et retours pour les changements d’équipageà l’abordage !et le bain mérité

suivi du briefing, car il y a une expo à préparer au Parlement de la Mer.Belles rencontres avec 3 animateurs : Cécile, Pierre-Henri et Raphaèl, une invitée d’Italie : Alice et 12 étudiantes et étudiants : Daniela, Helena, Isabel, Joana, Madalena, Mathilde, Rocio et Germain, Jorge, Luis, Rémi, Tiago.

Photos de Monique, René et Marie-O, Inke

Suite et fin de leurs aventures.

Ils ont présenté une expo de ce qu’ils avaient fait à la Maison de la Mer.

ont été interviewés

puis ont offert le restaurant à leurs « professeurs » en voile latine ! Semaine bien enrichissante !

Les journées du Patrimoine 2018

Club de macramé ?

les visites guidées s’enchaînent

où l’on voit arriver un bateau au loin, mais pour où ?entr’acte: repasLe samedi, au Musée de la Mer, le grandpère de Micheline Repetto, charpentier de marine, est honoré entr’autres pour son invention du chariot-berceau, pour faciliter la montée en carénage.

Ce dimanche, les visiteurs chanceux vont assister à une montée en « live » d’une de nos barques qui évitera le « corset » de sangles.

et voilà, élémentaire, mon cher ! c’est clair,
le chariot descendu, la barque placée au milieu, le chariot remonte tiré par le treuil, il n’y a plus qu’à enlever les cascaïls !Spectacle rare et gratuit !

Photos de Mili, Suzanne, René et Marie-O.

Au chantier, visite de 4 Irlandais

Ostréiculteurs ou pêcheurs, de la région de Donegal, très intéressés, Charlie, Robert, Desmond and James

par les bateaux, le hangar avec son tracteur…et nos spécialités : la tielle, les olives lucques, les supions, le roquefort…

sans oublier le vin !Ils logent chez Micheline, qui révise son anglais, et trinquent avec entrain !et nous sommes heureux de cette courte rencontre avec notre barque Thetysà bientôt peut-être, pour ceux qui en ont marre de la chaleur, en  Irlande,  tout au Nord pour voir des aurores boréales à moindre prix !

Le ber 1 en bonne voie, suite

Non, il ne pile pas le mil !Les braves vont mettre les bidons à l’eau, les vider une fois installés sous le ber-chariot, leur insuffler de l’air pour sortir ce chariot … Malins !

un peu plus tard…

Ce n’est pas fini … Si !

Remerciements éternels à Thierry, Yvon, François 1 et 2, Philippe, Gérard, Bernard…

photos de Monique, René et Marie-o