Les mains dans le « plastifié »

Fin novembre il a beaucoup plu, mais en décembre l’eau va redescendre

l’eau s’est retirée mais certains restent à quai, ta(n)kés !

tandis que d’autres s’attaquent au plastique qui doit disparaître.
En d’autres temps, le plastifié a aidé les pêcheurs, mais la « déconstruction » est de notre temps.

la laborantine a porté l’eau polluée dans l’endroit adéquat

à suivre…

Photos d’Inke et Nelly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.