Adieu à René

René, mon Ami, mon Frère !

C’est le coeur douloureux que nous venons t’adresser ce dernier Adieu !

Tu as appareillé, comme ça, sans nous prévenir, un lendemain de fête. Sans bruit. Pour ton dernier voyage, la voile avait déjà été hissée par le destin. Et nous voilà, nous tes parents et amis, sans toi, éplorés et perdus, comme des naufragés ! Tu as emporté dans tes cales un morceau de nos vies. Tu étais un être de lumière qui rayonnait de générosité, de bienveillance et  de courage, et ton engagement était total en faveur des causes que tu défendais avec une fougue de jeune homme. Pars pavillon haut, René, car tu as tracé sur l’océan de la vie un magnifique sillage !

Avec nous, tes amis de voile latine, tu as partagé fraternellement le pain et le sel, la « chorba » et les lentilles à l’indienne que tu nous préparais, ainsi que le « kéfir » ! Nos repas étaient joyeux et conviviaux grâce à la chaleur de ton sourire qui nous manque déjà.

René, tu n’es plus là, et tu laisses un grand vide, mais ta présence règnera à jamais sur ce chantier de la Plagette pour lequel tu t’es donné sans compter.

Merci d’avoir été dans nos vies un ami fidèle, loyal et généreux. Tu resteras dans nos mémoires et dans nos cœurs !

Adieu René ! Adieu mon Frère !

Les hommes tels que toi ne devraient pas mourir…

J.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.