En avril, les Parques déroulent le fil

Le repas ensoleillé de Jo lutte contre la grisailleOù l’on reconnait le petit Emile devenu grandDaniel descend la Santa EspinaEt Christian a monté le Mont st clairAvant escale, une tête vide entrevue au quai d’Alger,
bien installés, les gréements languedociens, bien avant nous !Pendant ce temps au chantier, Anne frappe l’albatros de son laserEt quelques uns s’en vont à Pibrac, invités avec la Thétis comme figurante, par un ancien de la Banque Populaire

et Guy explique

puis on remballe après une journée chargée, 2 concerts …

on remet la belle dans son carrossegrâce aux femmes ! ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.