Voyage associatif aux îles Kerkennah

Octobre 2013

Pour onze membres de l’association

Avec Antoine (natif de Sfax), Jo (natif de Sousse), Nicole, René, Joël, Christine, Annie, Marie, Etienne, Anne-Marie et Marie-O, nous partons voir les pêcheurs et charpentiers des Iles Kerkennah.

Antoine est pensif et impatient
de rencontrer ses amis de facebook de SfaxDSC04929bSon ami Morsi, sa famille et ses amis
nous accueillent très généreusementP1120865bet nous emmènent à Sidi Mansour : barque à marée basse P1120868bPuis on arrive … à l’étang de Thau ?DSC05018bnon ! ce sont les pêcheries fixes « cherfias » de Kerkennah,
à 1 heure de Sfax DSC05029bfaites de palmesP1130453bvoici l’explication au Musée du Patrimoine Insulaire
d’ El AbbassyaP1120992bet voici, sur une ancienne diapo d’un chercheur kerkennien,
la nasse au bout du filet P1130441bet une nouvelle nasseP1130462bmarche à marée basse sur l’île de GremdiP1130331bet nasses pour les crabes qui piègeront les poulpes P1130354ble directeur du Musée-hotel d’El Abbassya M. Fethri P1120984bnous montre entre autre le vocabulaire des barquesP1120996b

P1120997b

P1120998bP.S : ce musée, qui a peu de moyens, est remarquable.
Nous partons pour le village d’El Kraten, et nous arrêtons au chantier de M. Hlili, qui nous laisse filmer les constructions en coursDSC04972b

P1130023b

P1130022b

P1130024bconversation hésitante avec la maman du charpentier P1130070b

P1130071b

P1130039b

P1130075b

P1130079bpuis vers le port une barque en cours de calfatageP1130096b

P1130099bJo et Antoine ne peuvent résister à l’appel de leur ancien métierP1130107b

P1130228b

P1130311bnous sommes dans un autre port El Attaya,
au chantier Arrous DSC05000b

P1130176bpuis au chantier ChelliP1130215b

DSC05063bet dû au mauvais temps, quelques voiles seulement pêchentP1130197b

P1130181b

P1130194bd’autres devant SfaxP1130485bP1130487bà Barcarès, nous avions vu un ancien « loud » tunisien…DSC04851bet à Sidi Fredj, nous en retrouvons un restauré en 2009, un peu à l’abandon P1130401b

P1130399b

P1130402b

P1130404bil faut sauver ces bateaux ici ou ailleurs !

nous remercions tous les tunisiens de leur accueil  si souriant,
c’est un bon souvenir et une belle  leçon de vie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *