Construction de bateaux en bois à Salaya – Inde

2013 – India (3/5)

A l’entrée du Golfe de Kutch, avec ses nombreux salins,

assurant au Gujarat une place prépondérante dans le production du sel en Inde,

se trouve SALAYA, un port de pêche avec des chantiers de construction de bateaux en bois.

En partant de Porbandar, par la route, Salaya se trouve à environ 90 km au nord.

Localisation :inde 6b

inde 7b

Sur la presqu’île au nord de Salaya :inde 8b

Autour de la pêche :

sur le « moto rickshaw », on attend la marchandise :DSC04154b

on prépare un filet :P1020639b

dans les canaux des bateaux de pêche :

DSC04153b

P1020638b

le poisson sèche :P1020640b

P1020642b

P1020641b

La construction navale :

du bois de malaisie :

troncs :DSC04168b

troncs et dhows :DSC04161b

DSC04164b

et bois tord

DSC04174b

outils pour scier en long :

DSC04170b

ici, avant de lancer la construction du dhow on creuse un bassin à sec

et on attaque la structure : étrave, quille ,étambot, membrures, premiers bordés,…

DSC04173b

vue rapprochée :DSC04172b

autre vue un peu plus avancée :

DSC04169b

barques de toutes tailles et de tous types :

DSC04162b

DSC04163b

et maintenant une longue et belle visite

d’un dhow cargo,

c’est sa deuxième année de construction,

il pèse environ 1200 tonnes,

il sera tracté pendant 5 jours jusqu’à Dubai,

là il sera équipé de deux moteurs de 750 cv :

il semblerait qu’on puisse le distinguer à ses débuts

sur la carte google datée de 2011

(c’est celui qui se trouve juste en dessous de l’esplanade quasi rectangulaire

où séchait le poisson dans une image ci-dessus)

inde 8b

le voilà dans son état actuel :

P1020643b

quelques détails vus de l’extérieur :

DSC04156b

DSC04157b

DSC04158b

le tube pour l’une des hélices :

DSC04155b

sur l’étambot les pièces qui recevront les aiguillots du  safran,

on en voit 4 :DSC04159b

un safran du même type vu à Sharjha :

p1300240b.jpg

la pièce qui sera embouti en haut du safran

et qui permettra de le faire pivoter :

DSC04160b

et puis on nous invite à monter sur le pont :

c’est impressionnant

ce qu’on arrive à faire avec le bois de malaisie

c’est surtout la taille de chaque pièce,

quand on compare avec

Hébé, Damienne ou la Cette,

(qui sont bien belles aussi !)

donc sur le pont,

avec un groupe de travailleurs : charpentier et apprentis

(au premier plan on voit les bidons de « sall » ce genre de vernis composé de poisson et d’huile de requin dont on badigeonne le bois pour le protéger  :

P1020644b

P1020667b

la cale où seront chargées les marchandises transportées

P1020648b

le pont vu de la cabine du pilote

P1020665b

quel est le rôle de ces pièces qui ressemblent à d’imposantes jambettes ?

P1020647b

à la poupe, la partie surélevée avec la cabine de pilotage :

P1020646b

détails et qualité du travail de menuiserie :

P1020653b

P1020659b

P1020652b

P1020658bP1020657b

on discute et on nous explique :

P1020655b

l’un des charpentiers :

P1020650b

quelques outils :

P1020656b

outils et démonstration de calfatage sur le pont :

P1020661b

 

2 thoughts on “Construction de bateaux en bois à Salaya – Inde”

  1. Je suis de KINSHASA en Rdc, pays borde par le long fleuve Congo; avec possibilité d’exploitation des bateaux commerciaux. Ainsi, je souhaiterais me faire construire en Inde un bateau à cette fin.A quel prix et comment le faire arriver ensuite au Congo…..?

  2. Je suis centrafricain résident au Cameroun.nous avons le projet de construire le chantier naval au litoral de Douala.nous souhaitons développer un partenariat avec vous.merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *