Membrures : un savoir faire encore bien vivant !

Reportage de notre envoyé spécial Jean Marc ROGER

L’association cousine de Bouzigues « Association Voile Latine de l’étang de Thau » qui restaure actuellement une nacelle d’étang « L’Amitié » a su retrouver les gestes d’antan. Ayant besoin pour cette restauration de cinq membres* elle a entrepris avec l’aide précieuse d’André Buonomo, ancien charpentier de Mèze, d’aller les prélever dans la nature. Là où de tout temps les charpentiers locaux allaient chercher les éléments pour construire les barques d’étang.

Sous un soleil radieux de ce début de printemps un grand pin a été abattu pour pouvoir prélever les futurs membres.

membrure-1.jpg

Avec un soin particulier André Buonomo a déterminé les branches pouvant être utilisées dans ce but. Une fois l’arbre à terre il ne restait plus qu’à débiter ces branches et à ébaucher grossièrement la forme des futurs membres.

membrure-2.jpg

membrure-3.jpg

membrure-4.jpg

membrure-5.jpg

membrure-6.jpg

membrure-7.jpg

membrure-8.jpg

membrure-9.jpg

membrure-10.jpg

membrure-11.jpg

Après un temps de séchage il ne restera plus qu’à les façonner et à les positionner.

Ainsi « L’Amitié » pourra t’elle un jour naviguer de nouveau sur l’étang de Thau comme sa petite soeur « Gracchus Baboeuf ».

(*) Membre : élément bâbord ou tribord d’un couple de la membrure. Un membre peut être formé d’une ou plusieurs pièces. On désignait à l’origine par membrure l’ensemble des membres . Ce terme est parfois utilisé aujourd’hui comme synonyme de membre

Définition provenant du lexique du dossier :
LES BARQUES TRADITIONNELLES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON
RESTAURER UN PATRIMOINE MARITIME
de Sarah VALQUE PIRIOU et Frédéric THIEBAUT (Juillet 2005)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.